20 ans de prison pour un braconnier de rhinocéros

Afrique du SudEn condamnant à plusieurs années de prison un Mozambicain pour trafic de rhinocéros, la justice sud-africaine envoie un message fort aux autres braconniers.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un braconnier de nationalité mozambicaine a été condamné à 20 ans de prison pour trafic illégal de cornes de rhinocéros en Afrique du Sud.

Mapoyisa Mahlauli avait été arrêté le 17 mars 2016 dans le parc national Kruger, situé dans le nord-est de l'Afrique du Sud et frontalier du Mozambique.

Ce jour-là, des rangers en patrouille avaient été alertés par des coups de feu et découvert le cadavre d'un rhinocéros blanc dont les cornes avaient été sciées.

Ils avaient suivi les traces des braconniers, qu'ils avaient alors retrouvés. Une fusillade avait suivi, au cours de laquelle Mapoyisa Mahlauli avait été arrêté en possession d'un fusil, de munitions, d'une scie et de cornes de rhinocéros récemment coupées. Son complice avait réussi à prendre la fuite.

Le suspect, 30 ans, a été reconnu coupable de chasse illégale et possession illégale d'arme. «Il va servir au total 20 ans en prison», a indiqué une porte-parole de la police, Katlego Mogale.

Dans un communiqué, la police a salué un jugement qui «envoie un message fort aux autres braconniers».

Plus de 7000 rhinos tués en 10 ans

Par ailleurs, un homme de nationalité chinoise a été arrêté vendredi en possession de cinq cornes de rhinocéros à l'aéroport international de Johannesburg. Les cornes ont été trouvées dans ses bagages, emballées dans du papier aluminium. Le passager s'apprêtait à embarquer pour Hong Kong.

L'Afrique du Sud abrite quelque 20'000 rhinocéros, soit 80% de la population mondiale, mais elle est victime d'un braconnage qui a atteint des records ces dernières années. Plus de 7100 de ces pachydermes y ont été tués au cours de la décennie écoulée.

Le kilo de corne peut atteindre 60'000 dollars au marché noir en Asie où l'appendice est très prisé par la médecine traditionnelle chinoise. Ses vertus thérapeutiques n'ont cependant pas été prouvées scientifiquement. (afp/nxp)

Créé: 11.09.2017, 12h51

Articles en relation

Les cornes de rhino peinent à trouver acheteur

Afrique du Sud Une vente aux enchères controversée de cornes de rhinocéros en Afrique du Sud n'a pas rencontré un franc succès. Plus...

Polémique: cornes de rhinocéros aux enchères

Afrique du Sud Une vente légale et très controversée de 264 cornes de rhinocéros doit avoir lieu en Afrique du Sud mercredi. Plus...

La justice autorise des enchères de cornes de rhinocéros

Afrique du Sud La justice a donné dimanche son feu vert pour la tenue d'une vente aux enchères controversée de cornes de rhinocéros, dont le commerce international est interdit. Plus...

Saisie de vingt kilos de cornes de rhinocéros

Afrique du Sud Une jeune femme a été arrêtée à l'aéroport de Johannesburg. Elle sera poursuivie pour trafic d'espèce en danger. Plus...

Le nombre de rhinocéros tués diminue légèrement

Afrique du Sud 529 animaux ont perdu la vie, contre 543 sur la même période l'an dernier, a annoncé lundi le gouvernement. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Le géant de l'or noir basé à Genève se fournit auprès d'une entreprise dont les droits de forage ont été obtenus par un homme, aujourd'hui sous enquête pour corruption.
(Image: Bénédicte) Plus...