313 enfants honduriens séparés de leurs parents

Etats-UnisLes familles séparées au nom de la politique de «tolérance zéro» devraient être réunies le 26 juillet.

Le consulat du Honduras aux USA a identifié les enfants séparés.

Le consulat du Honduras aux USA a identifié les enfants séparés. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

313 enfants honduriens, séparés de leurs parents au nom de la politique de «tolérance zéro» sur l'immigration illégale, ont été identifiés par le consulat du Honduras aux Etats-Unis, a-t-on indiqué jeudi de source officielle. Les familles séparées devraient être réunies le 26 juillet.

Le 7 mai, le gouvernement du président américain Donald Trump a ordonné la séparation des parents et des enfants entrés sans papiers aux Etats-Unis, avant de renoncer à cette mesure à la fin juin, suite à des pressions nationales et internationales.

Les consuls et la ministre des affaires étrangères du Honduras oeuvrent pour obtenir des informations complètes sur les enfants séparés de leurs parents. (ats/nxp)

Créé: 13.07.2018, 06h41

Articles en relation

522 enfants retrouvent leurs parents sans papier

Etats-Unis La fin de la politique de «tolérance zéro» à l'égard des migrants clandestins a permis à 522 enfants de retrouver leurs familles. Plus...

Retrouvailles en famille après le tollé mondial

Etats-Unis Plus de 500 enfants sur 2500 ont pu retrouver leurs parents. Ils étaient séparés depuis le lancement d'une politique américaine de «tolérance zéro» contre les sans-papiers. Plus...

La «tolérance zéro» de l'Amérique a un visage

Etats-Unis La décision du président américain de séparer les enfants de leurs parents immigrés illégaux est défendue par sa ministre Kirstjen Nielsen. Elle est la cible de critiques virulentes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.