33% des Français font confiance au pouvoir

Lutte contre le terrorismeSeulement 33% des Français font confiance en leur gouvernement pour lutter contre le terrorisme, selon un sondage paru lundi.

Le président français François Hollande et son Premier ministre Manuel Valls à Paris. (Samedi 16 juillet 2016)

Le président français François Hollande et son Premier ministre Manuel Valls à Paris. (Samedi 16 juillet 2016) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Seulement 33 % des Français affirment faire confiance au président François Hollande et au gouvernement pour faire face et lutter contre le terrorisme, selon un sondage Ifop pour Le Figaro lundi 18 juillet.

«Les quatre baromètres précédents de l'Ifop, réalisés entre les 8 janvier 2015 et 5 janvier 2016, indiquaient qu'à peu près un Français sur deux avait confiance dans le gouvernement», rappelle le quotidien conservateur.

99% des personnes interrogées jugent d'autre part que la menace terroriste est élevée en France («très» pour 61% et «plutôt» pour 38%). Et un Français sur deux (50 %) pense que malgré «une attaque terroriste sans précédent», le pays n'a «pas basculé véritablement dans une situation de guerre».

Les autorités n'en font «pas assez»

Pour lutter contre le terrorisme, un Français sur deux souhaite que l'état d'urgence soit «renforcé». Et une large majorité (81 %) serait prête «à accepter davantage de contrôles et une certaine limitation de (ses) libertés».

Pour les personnes interrogées, les autorités, par rapport à la menace terroriste, n'en font «pas assez», s'agissant des peines prononcées contre les membres des réseaux et des cellules terroristes (88 %), s'agissant des moyens juridiques accordés aux forces de police et aux services de renseignement (77 %), ou en matière d'effectifs des forces de l'ordre (69 %).

«À situation exceptionnelle, réponses exceptionnelles», explique au journal Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion de l'Ifop. «L'attentat de Nice a profondément marqué les esprits et renforcé des opinions préexistantes selon lesquelles la France, en guerre face à des ennemis déterminés, devait s'autoriser des mesures que les autorités n'avaient pas envisagées jusqu'alors», ajoute-t-il

Confiance en la police

Enfin, les Français dans leur ensemble manifestent leur confiance (84 %) aux forces de police, de gendarmerie et aux services de renseignement, «une proportion importante qui n'a que peu bougé depuis janvier 2015 et l'attentat contre Charlie Hebdo», souligne Le Figaro.

Enquête réalisée en ligne du 15 au 16 juillet, auprès de 1.000 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas

(afp/nxp)

Créé: 18.07.2016, 05h40

Articles en relation

La piste d'un acte prémédité se précise

Attentat de Nice Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme se serait rendu sur la Promenade des Anglais les 12 et 13 juillet pour faire des repérages au volant de son camion. Plus...

L'attentat de Nice accroît les tensions politiques

Présidentielle française 2017 Les dirigeants politiques de droite et de gauche s'écharpent par médias interposés depuis l'attaque sanglante de Nice. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.