Passer au contenu principal

Les 356 rescapés de l’«Ocean Viking» ont débarqué à Malte

Après quatorze jours d’attente en mer, un accord européen a été trouvé. Les migrants vont être répartis dans six pays.

«L’Ocean-Viking retournera en mer le plus vite possible. Et cela tant que des femmes, des enfants et des hommes seront en situation de détresse en Méditerranée ».
«L’Ocean-Viking retournera en mer le plus vite possible. Et cela tant que des femmes, des enfants et des hommes seront en situation de détresse en Méditerranée ».
AFP

«Merci Malte», «Merci SOS», «Merci à tous»! À bord de l’Ocean-Viking, le navire humanitaire affrété par SOS Méditerranée et Médecins sans frontières (MSF), l’annonce a été accueillie par des cris de joie. Après un blocage de quatorze jours, les 356 personnes secourues entre le 9 et le 12 août ont finalement pu débarquer sur la terre ferme. Elles ont été transférées sur des navires appartenant aux Forces armées maltaises puis débarquées à Malte, suite à un accord entre six pays européens. Elles seront réparties entre «la France, l’Allemagne, l’Irlande, le Luxembourg, le Portugal et la Roumanie», a précisé le premier ministre maltais, Joseph Muscat, sur son compte Twitter, notant que «personne ne restera à Malte».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.