Pas de 3e vote sur l'accord de retrait de l'UE?

BrexitLa Première ministre, Theresa May, n'aurait pas besoin de re-soumettre l'accord convenu avec l'UE au vote des députés britanniques.

Selon le ministre des Finances Philip Hammond (à droite), le nouveau projet ne sera soumis au vote que si les députés sont prêts à le soutenir.

Selon le ministre des Finances Philip Hammond (à droite), le nouveau projet ne sera soumis au vote que si les députés sont prêts à le soutenir.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Première ministre britannique Theresa May pourrait renoncer à soumettre une troisième fois au vote des députés l'accord de retrait qu'elle a négocié avec l'Union européenne si elle n'obtient pas le soutien suffisant, ont déclaré dimanche deux de ses ministres.

Il n'est «pas certain» qu'un vote sera organisé, a déclaré sur la BBC le ministre des Finances Philip Hammond. «Nous ne présenterons de nouveau l'accord que si nous sommes sûrs qu'un nombre suffisant de nos collègues et du DUP sont prêts à le soutenir afin qu'il passe au Parlement», a-t-il ajouté.

«Cela dépendra de notre capacité à remporter ce vote à la Chambre des communes», a déclaré en écho le ministre chargé du Commerce international Liam Fox sur Sky news, soulignant qu'il «serait difficile de justifier d'organiser un vote si on est sûrs de le perdre». Le texte avait été recalé le 15 janvier, par 432 voix contre 202, puis mardi, par 391 voix contre 242.

Convaincre les eurosceptiques

La Première ministre tente de convaincre les eurosceptiques purs et durs de son parti et les députés du petit parti unioniste nord-irlandais DUP, son allié au Parlement, qui trouvent son accord trop conciliant avec Bruxelles, de changer d'avis. Fidèle à sa réputation d'opiniâtreté, Theresa May a de nouveau supplié les parlementaires de la rallier, dans une tribune au Sunday Telegraph.

Si elle essuie un nouvel échec au Parlement, le Royaume-Uni pourrait «ne pas quitter l'UE pendant des mois, si ce n'est jamais», a-t-elle prévenu, jouant la stratégie de la peur pour tenter de convaincre les députés réticents. Un long report du Brexit forcerait en outre le Royaume-Uni à organiser des élections européennes fin mai.

«L'idée que les Britanniques se rendent aux urnes pour élire des députés européens trois ans après avoir voté pour quitter l'UE est à peine supportable. Il ne saurait y avoir de symbole plus fort de l'échec politique collectif du Parlement», a écrit la cheffe du gouvernement.

«Ridicule» pour le Labour

Jugeant pour sa part «ridicule» que le texte soit présenté une troisième fois aux députés, le leader du Labour, principal parti d'opposition, Jeremy Corbyn, a prévenu que les travaillistes pourraient tenter de nouveau de renverser le gouvernement.

Si le gouvernement présente l'accord de retrait aux députés, «je soupçonne qu'ils seront de nouveau battus», a déclaré sur Skynews M. Corbyn. «Je pense qu'à ce stade une motion de défiance sera justifiée», a-t-il ajouté. Jeremy Corbyn discute par ailleurs avec des députés d'autres partis pour trouver une alternative sur le Brexit. (ats/nxp)

Créé: 17.03.2019, 16h29

Articles en relation

Une marche pro-Brexit s'élance vers Londres

Royaume-Uni Les manifestants sont partis samedi de Sunderland et doivent rallier Londres le 29 mars, date théorique du Brexit. Plus...

Les députés ne veulent pas de second référendum

Brexit Après avoir rejeté l'accord proposé pour divorcer de l'UE, les parlementaires britanniques refusent en bloc également de soumettre le vote de nouveau au peuple. Plus...

Parole de députés, le Brexit n’aura pas lieu… le 29 mars

Royaume-Uni La Chambre des Communes a massivement voté jeudi un report de la date de sortie de l’UE. La guerre des nerfs se poursuit. Plus...

Les députés rejettent un Brexit sans accord

Grande-Bretagne Mercredi soir, les députés britanniques ont décidé indirectement d'ouvrir la voie à une demande de report de la sortie de l'Union européenne. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.