A 18 ans, elle fait tout pour ressembler à Barbie

ModeUne jeune femme tchèque dépense près de 1000 euros par mois pour ressembler à la célèbre poupée.

La jeune femme passe trois heures et demi par jour pour se préparer.

La jeune femme passe trois heures et demi par jour pour se préparer. Image: Instagram

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Je ne crois pas au look naturel», lance la Tchèque Gabriela Jirackova. Celle qui rêve de ressembler à Barbie n'hésite pas à dépenser plus de 1000 euros (quelque 1150 francs) par mois pour sa métamorphose, entre le maquillage permanent, les extensions de cheveux et les faux cils.

La jeune femme de 18 ans ne veut pourtant pas s'arrêter en si bon chemin. Après être passée d'un bonnet C à un bonnet G, elle souhaite encore se faire retirer des côtes et ajouter des fesses. «J'ai toujours voulu me démarquer», explique encore celle qui possède 300 poupées chez elle.

Avec le soutien de ses parents, Gabriela Jirackova passe trois heures et demi par jour pour se préparer. Et de confier: «Avec les médias, mes fans et mes détracteurs, une grosse pression pèse sur mes épaules».

(cbx/nxp)

Créé: 23.02.2018, 20h06

Articles en relation

Elle porte son corset 23 heures par jour

Etats-Unis Si certaines privilégient le maquillage ou les vêtements seyants, Diana Ringo, 39 ans, a son atout beauté à elle. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 20 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...