Affaire Grégory: Murielle Bolle peut rentrer chez elle

FranceLa justice a levé partiellement le contrôle judiciaire du personnage-clé de l'affaire du petit Gregory assassiné à 4 ans, il y a plus de 30 ans.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un témoin clef dans l'enquête sur l'assassinat il y a plus de 32 ans d'un garçon de 4 ans dans l'est de la France, Murielle Bolle, a été autorisée à rentrer chez elle après la levée partielle mercredi de son contrôle judiciaire.

La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Dijon (est) a levé partiellement mercredi le contrôle judiciaire de Murielle Bolle, personnage clé de l'affaire du petit Grégory, qui est «autorisée à rentrer chez elle», a indiqué à l'AFP le procureur général Jean-Jacques Bosc.

Il a précisé que Mme Bolle, mise en examen, avait toujours l'interdiction de rentrer en contact avec les protagonistes de l'affaire.

Depuis sa remise en liberté sous contrôle judiciaire en août 2017, Mme Bolle avait notamment obligation de résider dans un département éloigné de sa région des Vosges (est).

«C'est un énorme soulagement» pour sa cliente dont «l'objectif essentiel était de reprendre le cours de sa vie dans les Vosges, ce qu'elle va s'empresser de faire», a réagi l'un de ses avocats, Me Christophe Ballorin.

Contrainte de résidence

L'affaire Grégory, une des plus grandes énigmes judiciaires françaises, avait été relancée de manière spectaculaire mi-juin 2017 avec l'arrestation de Marcel et Jacqueline Jacob, grand-oncle et grand-tante du petit Grégory, soupçonnés d'avoir joué les «corbeaux», en envoyant une série de lettres anonymes très bien renseignées.

Murielle Bolle avait ensuite été inculpée, le 29 juin, pour enlèvement suivi de mort, et placée en détention provisoire, puis remise en liberté sous strict contrôle judiciaire en août 2017.

Après une première demande rejetée fin janvier, les avocats de Murielle Bolle avaient plaidé le 13 avril la mainlevée ou, à défaut, la modification du strict contrôle judiciaire auquel leur cliente est soumise depuis début août: contrainte de résider dans la Nièvre (centre), loin des Vosges. La décision avait été mise en délibéré.

En 1984, celle qui était alors âgée de 15 ans avait accusé son beau-frère Bernard Laroche, lors d'une garde à vue devant les gendarmes français, d'avoir enlevé Grégory, avant de se rétracter. Bernard Laroche avait été incarcéré puis relâché avant d'être tué d'un coup de fusil par son cousin Jean-Marie Villemin, le père de l'enfant, en 1985.

La justice soupçonne Murielle Bolle, aujourd'hui âgée de 48 ans, d'avoir participé à l'enlèvement et soutient que sa rétractation s'explique par des violences familiales subies à l'époque - ce qu'elle conteste.

Les magistrats de la chambre de l'instruction examinaient aussi, le 13 avril, la nullité des mises en examen de Murielle Bolle et des époux Jacob, également mis en cause dans cette affaire. Les magistrats rendront leur décision sur cette question le 16 mai. (afp/nxp)

Créé: 25.04.2018, 12h19

Articles en relation

Netflix veut faire une série sur l'affaire Grégory

Télévision C'est une affaire hors norme qui passionne encore plus de trente ans après les faits. La mort du petit Grégory Villemin, retrouvé mort en 1984, va se retrouver sur le petit écran. Plus...

Affaire Grégory: Murielle Bolle remise en liberté

France Témoin clé dans l'affaire du meurtre du petit garçon, sa demande de remise en liberté a été acceptée par la chambre d'instruction. Elle sera placée sous contrôle judiciaire. Plus...

Confrontation stérile avec Murielle Bolle

France La confrontation entre la belle-sœur de Bernard Laroche et son cousin n'a pas apporté d'éclaircissement sur l'affaire Grégory. Leurs versions divergent. Plus...

Affaire Grégory: Murielle Bolle va-t-elle se rétracter?

France La belle-sœur de Bernard Laroche sera confrontée ce vendredi à son cousin. Il affirme qu'elle avait été frappée par sa famille pour revenir sur sa version initiale qui accusait Bernard Laroche. Plus...

Le juge Lambert a laissé une lettre-testament

Affaire Grégory Jean-Michel Lambert, en charge de l'enquête sur la mort du petit Grégory à ses débuts, a expliqué son suicide dans un courrier. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Trump annule sa rencontre avec Kim Jong-un, paru le 25 mai 2018
(Image: Bénédicte) Plus...