Ce n'est pas la faute d'un iPhone ou d'un iPad

Crash EgyptairSelon un rapport d'experts, le crash d'un avion d'Egyptair ne serait pas dû à un incident technique sur un produit Apple.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'hypothèse selon laquelle l'emballement thermique d'un iPhone ou d'un iPad aurait causé un incendie dans le cockpit de l'avion Egyptair qui s'est écrasé en mai 2016 est improbable, selon un rapport d'expertise dont l'AFP a eu connaissance dimanche.

L'Egypte avait rapidement mis en avant la thèse d'un attentat, la France privilégiant depuis le départ celle d'un incident technique pour expliquer ce crash qui a fait 66 morts, dont 40 Égyptiens et 15 Français.

Scénario peu vraisemblable

Les trois juges d'instruction saisis de l'enquête à Paris ont ordonné deux expertises pour reconstituer le scénario de la catastrophe. La première était relative à la maintenance de l'appareil et la seconde visait à vérifier si des iPad et iPhone posés dans le cockpit avaient pu être l'objet d'un emballement thermique causant un départ de feu.

Dans un rapport d'expertise de 19 pages dont l'AFP a eu connaissance et révélé par Le Parisien, trois experts considèrent cette dernière possibilité comme peu vraisemblable. Si «l'emballement thermique spontané d'un appareil disposant d'une batterie Li-ion ne peut jamais être rigoureusement exclu (...), l'analyse montre que pour ces appareils, cet événement doit être considéré comme extrêmement improbable», écrivent-ils.

Ils précisent toutefois que cette conclusion n'est valable que si l'on considère que les appareils n'ont notamment pas «subi une agression externe mécanique». En revanche, même si ces appareils étaient branchés dans le cockpit sur des prises non conformes aux recommandations du fabricant Apple, «cela n'a pas eu d'incidence sur (leur) sécurité», relèvent-ils.

«Manque de rigueur»

Le vol MS804, reliant Paris au Caire, s'était abîmé en mer Méditerranée le 19 mai 2016 entre la Crète et la côte nord de l'Égypte, après avoir soudainement disparu des écrans radars. Le rapport d'expertise sur la maintenance de l'appareil avait lui pointé «le grand manque de rigueur des équipages et des services techniques d'EgyptAir».

«L'expertise a mis en évidence que cet appareil aurait dû faire l'objet de vérifications lors des quatre précédents vols, et n'aurait pas dû quitter Le Caire après l'enchaînement de défauts récurrents, mais non signalés par les équipages successifs», résumaient les experts français dans ce document de 76 pages dont l'AFP a eu connaissance.

Côté égyptien, les autorités ont mis un terme fin 2016 à leur enquête de sécurité et transmis le dossier à la justice égyptienne, sans nouvelles jusqu'ici.

Le Caire avait affirmé en décembre 2016 avoir découvert des traces d'explosifs sur des restes de victimes, suscitant le scepticisme côté français d'autant qu'aucune organisation n'avait revendiqué un attentat. (afp/nxp)

Créé: 19.05.2019, 12h42

Articles en relation

L'avion d'EgyptAir s'est désintégré en plein vol

Crash de mai Selon le New York Times, l'appareil qui s'est abîmé en Méditerranée en mai s'est désintégré après un incendie dans le cockpit. Plus...

Un «feu» mentionné sur un enregistreur de vol

Crash d'EgyptAir L'analyse de la boîte noire contenant les données de vol montrait que des alertes signalant de la fumée s'étaient déclenchées. Plus...

Les enquêteurs ont besoin de plus de temps

Crash Egyptair Les boîtes noires doivent encore être analysées pendant plusieurs jours. Plus...

Des morceaux de carlingue ont été localisés

Crash d'EgyptAir La commission d'enquête a indiqué mercredi soir que des débris avaient été repérés en plusieurs endroits. Plus...

Les boîtes noires cesseront d'émettre le 24 juin

Crash EgyptAir La Commission d'enquête égyptienne a annoncé que l'avion disparu le 19 mai trouvera difficilement son épilogue passé le 24 juin. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.