Cinq lions vont être évacués d'un zoo de Gaza

Territoires palestiniensVerrouillé par le blocus israélien, le plus ancien parc animalier de la bande de Gaza doit se résigner à transférer une quarantaine de ses animaux.

Des lions du zoo en question.

Des lions du zoo en question. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Plus de 40 animaux, dont cinq lions, des singes et des porcs-épics, vont être évacués du zoo de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, où ils vivaient dans de «terribles conditions», a annoncé mercredi l'association Four Paws. Ils vont être transférés dans une réserve en Jordanie.

Les animaux seront examinés au préalable, à la fin de mars, a précisé dans un communiqué l'organisation britannique de protection des animaux.

Four Paws a indiqué que le transfert des animaux avait été convenu avec le propriétaire du zoo après «des semaines de négociations ardues». L'organisation n'a pas précisé les termes de l'accord.

Arrivés via des tunnels

Sans financement pour la nourriture et les soins aux animaux, les responsables du zoo ont expliqué être conscients qu'il leur était impossible de s'occuper de leurs pensionnaires dans de bonnes conditions. Le parc animalier est le plus ancien de la bande de Gaza, qui, depuis plus d'une décennie, est verrouillée par un strict blocus israélien.

Le zoo avait fait parler de lui quand quatre lionceaux tout juste nés y étaient morts de froid en janvier. Quelques semaines plus tard, une lionne avait été amputée de ses griffes sous anesthésie pour permettre aux visiteurs de jouer avec elle.

Selon Four Paws, beaucoup de pensionnaires du zoo de Rafah sont morts sous les bombardements depuis son ouverture en 1999. Les animaux sont arrivés via des tunnels qui relient l'enclave à l'Égypte, aujourd'hui quasiment tous refermés. (ats/nxp)

Créé: 21.03.2019, 08h17

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.