Colis piégés: le suspect plaide non coupable

Etats-UnisLe fan de Donald Trump qui avait envoyé des colis suspects au camp adverse, dont Barack Obama, était auditionné jeudi.

Cesar Sayoc risque la perpétuité en cas de condamnation.

Cesar Sayoc risque la perpétuité en cas de condamnation. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cesar Sayoc, le partisan de Donald Trump accusé d'avoir envoyé une série de colis piégés à des détracteurs du président, a plaidé non coupable jeudi à New York aux 30 chefs d'accusation retenus contre lui. Cesar Sayoc, 56 ans, risque la perpétuité en cas de condamnation, a indiqué le bureau du procureur de Manhattan.

Ce fan de Donald Trump avait été inculpé la semaine dernière de 30 chefs d'accusation liés aux 16 colis piégés qu'il est soupçonné d'avoir expédiés fin octobre à une douzaine de personnalités anti-Trump.

Pas d'explosion

Le juge fédéral Jed Rakoff a fixé la date du début de son procès au 15 juillet 2019. Parmi les personnes visées figuraient le milliardaire et philanthrope George Soros, l'ex-secrétaire d'Etat Hillary Clinton, l'ancien président Barack Obama et son ancien vice-président Joe Biden ou l'acteur new-yorkais Robert de Niro.

Aucun des colis, interceptés dans la dernière semaine d'octobre, n'avait explosé ni même atteint leur destinataire.

Mais en visant spécifiquement les démocrates, ils avaient fait monter la tension aux Etats-Unis, en pleine campagne électorale pour les élections de mi-mandat du 6 novembre.

Antécédents judiciaires

Cesar Sayoc, qui avait des antécédents judiciaires et vivait dans une camionnette couverte de posters pro-Trump et anti-démocrates, avait été arrêté en Floride, cinq jours après que le premier colis eut été retrouvé dans la boîte aux lettres de la résidence de George Soros, au nord de New York.

Après une vaste chasse à l'homme, la police avait retrouvé ses empreintes digitales et son ADN sur les paquets. (afp/nxp)

Créé: 15.11.2018, 21h23

Articles en relation

Le suspect des colis piégés a comparu à New York

Etats-Unis Le pro-Trump avait envoyé plusieurs colis piégés à des personnalités. Arrêté en Floride, il a été transféré à New York. Un juge a ordonné sa détention. Plus...

Un nouveau colis suspect adressé à CNN

Etats-Unis La chaîne d'information américaine, CNN, a pris des dispositions pour que ses courriers soient traités en dehors de ses installations. Plus...

Un sympathisant pro-Trump inculpé en Floride

Colis piégés Un suspect a été arrêté vendredi dans l'affaire des paquets suspects dirigés vers des personnalités anti-Trump. Plus...

Cesar Sayoc, pro-Trump et anti-démocrates

Colis piégés L'homme arrêté vendredi par le FBI en Floride s'avère être un sympathisant du président. Plus...

Un nouveau colis suspect envoyé à un sénateur

Etats-Unis Deux paquets suspects ont été trouvés, un chez le démocrate Cory Booker et l'autre chez l''ex responsable des renseignements. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.