Des combats meurtriers au Yémen font dix morts

YémenDe nouveaux conflits ont éclaté entre les rebelles et le régime yéménite. La ville d'Hodeida est particulièrement touchée.

Des projectiles rebelles sont arrivés sur territoire saoudien.

Des projectiles rebelles sont arrivés sur territoire saoudien. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des combats ont de nouveau opposé les forces progouvernementales aux rebelles Houthis dans la ville de Hodeida au Yémen. Ils ont fait dix morts ces dernières 24 heures, ont indiqué samedi un responsable et des sources médicales.

En Arabie saoudite voisine, pays à la tête d'une coalition militaire intervenant au côté du pouvoir yéménite, un projectile tiré par les Houthis a touché vendredi une habitation dans la ville frontalière de Jazane (ouest) faisant deux blessés civils, selon l'agence saoudienne SPA. Il s'agit du premier tir rebelle confirmé par Ryad depuis septembre.

Principal front de la guerre au Yémen, la ville portuaire de Hodeida aux mains des rebelles est la cible depuis plusieurs mois d'une offensive du pouvoir qui cherche à la reprendre avec l'aide de l'Arabie saoudite et des Emirats arabes unis, autre pilier de la coalition militaire.

Trêve fragile

Une trêve fragile a été instaurée le 13 novembre dernier. Mais des combats sporadiques ont continué dans cette cité essentielle pour l'acheminement de l'aide humanitaire dans un pays menacé par la famine.

Vendredi, les combats ont repris dans l'est et le sud de la ville sur la mer Rouge, selon un responsable des forces loyalistes. Les rebelles ont parlé d'échanges de tirs d'obus de chars. Selon des habitants, interrogés par l'AFP à Dubaï, des affrontements se poursuivaient par intermittence samedi dans la ville.

Des sources médicales ont affirmé que les cadavres de huit rebelles ont été transportés dans des hôpitaux ces dernières heures. Un médecin dans un hôpital de campagne des forces loyalistes a indiqué que deux membres des forces progouvernementales avaient été tués.

Catastrophe majeure

Pour Mark Lowcock, secrétaire général adjoint pour les affaires humanitaires de l'ONU, a averti samedi que le Yémen était au bord d'une «catastrophe majeure», lors d'une mission dans ce pays en guerre menacé par la famine.

La situation humanitaire s'était détériorée depuis son dernier séjour au Yémen, en octobre 2017, selon lui. «Mais il n'est pas trop tard», a-t-il tenu à souligner en réclamant de nouvelles aides humanitaires pour l'année 2019. Selon lui, «le Yémen est le théâtre de la plus large opération humanitaire au monde, mais en 2019 celle-ci doit encore être plus importante». Les donateurs ont fourni en 2018 2,3 milliards de dollars pour le plan d'aide, soit 80% des besoins du pays.

Il y a davantage de cas de malnutrition en raison du conflit et de la crise économique. «A Aden, j'ai vu des enfants émaciés si mal nourris qu'ils pouvaient à peine ouvrir leurs yeux. L'aide humanitaire aide beaucoup de ses enfants à se remettre», a poursuivi le responsable de l'ONU.

Pourparler en Suède

Cette nouvelle escalade a lieu alors que l'émissaire de l'ONU, Martin Griffiths, cherche à réunir les belligérants en Suède en vue de tenter de trouver un règlement politique au conflit.

Jeudi, le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a tempéré l'espoir d'un début rapide de pourparlers pour lesquels M. Griffiths n'a fixé aucune date, en disant travailler pour qu'ils aient lieu cette année. Les Etats-Unis avaient évoqué début décembre et des diplomates onusiens la date du 3 décembre.

Jeudi, les rebelles avaient dit qu'ils se rendraient en Suède «si les garanties pour une sortie et un retour (des rebelles) en sécurité au pays sont maintenues». Le pouvoir avait lui aussi annoncé qu'il irait en Suède.

Les derniers pourparlers, organisés sous l'égide de l'ONU à Genève en septembre, avaient échoué, les rebelles n'ayant pas fait le déplacement, disant craindre pour leur sécurité. (ats/nxp)

Créé: 01.12.2018, 14h10

Articles en relation

Mourir de faim ou sous les balles

Yémen Le dilemme des pêcheurs de Hodeida ne leur laisse pas beaucoup de choix pour survivre dans la guerre civile qui touche le pays. Plus...

Les rebelles iront sous condition aux pourparlers

Yémen Les Houthis posent leurs conditions pour participer aux pourparlers de paix sur le Yémen qui pourraient avoir lieu début décembre. Plus...

Le calendrier des pourparlers se précise

Yémen Depuis plusieurs semaines, l'envoyé spécial des Nations unies pour le Yémen tente de relancer le processus de paix. Plus...

Yémen: le Sénat américain défie Trump

Moyen-Orient Le Sénat américain a adressé mercredi un coup de semonce contre le soutien militaire de Washington à Ryad au Yémen. Plus...

85'000 enfants morts de faim ou de maladie

Yémen L'ONG Save The Children a publié mercredi le nombre de décès d'enfants entre avril 2015 et octobre 2018, au Yémen. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...