Des gardiens pour empêcher les vols de sable

ItalieLa ville de Cabras en Sardaigne lance un système de «gardiens du sable» afin d'éviter toute déprédation des plages.

La police pose devant 14 bouteilles remplies de sables saisies à un couple de Français.

La police pose devant 14 bouteilles remplies de sables saisies à un couple de Français. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Victime d'une série de vols de sable, la ville italienne de Cabras, en Sardaigne, connue pour son immense plage immaculée, a lancé samedi un système de «gardiens du sable». Ils seront chargés de signaler les tentatives de collecte illégale et toute dégradation.

Ces «gardiens du sable», des civils, sont rattachés à la Direction de la zone marine protégée de la Péninsule du Sinis et viendront en renfort des surveillants de baignade et de la police de Cabras.

Ces opérateurs seront chargés de surveiller, informer les touristes et signaler d'éventuels vols de sable. Ils feront aussi respecter l'interdiction de fumer et de laisser des déchets sur les plages. Ils devront en outre récupérer le sable accumulé sur les passerelles d'accès aux plages, vider les cendriers et nettoyer les zones réservées aux fumeurs.

Une pratique de plus en plus courante

Ces derniers jours, 200 kg de précieux sable de quartz blanc ont été saisis à l'aéroport d'Elmas par les services de sécurité qui l'ont indiqué sur leur page Facebook «Sardegna rubata e depredata» (Sardaigne volée et dégradée).

A la suite de la création de cette page, des internautes avaient été jusqu'à proposer un numerus clausus pour l'accès à la fameuse plage Is Aruta de Cabras, ce à quoi le maire de la localité s'est opposé, évoquant un risque de «militarisation» du littoral.

Un couple de Français avait été interpellé en Sardaigne, le 20 août avec 40 kg de sable dans sa voiture, alors qu'ils s'apprêtaient à embarquer sur un ferry entre Porto Torres et Toulon. Le sable prélevé sur la plage de Chia, dans le sud de la grande île centrale d'Italie, avait été placé dans 14 bouteilles de plastique.

Ils avaient indiqué à la police qu'ils ignoraient que c'était interdit, alors que la collecte de sable, de coquillages ou de galets, est passible d'un à six ans de prison en Italie (ats/nxp)

Créé: 24.08.2019, 15h26

Articles en relation

L'extraction du sable est un défi environnemental

Nature La demande en sable et en gravier atteint 40 à 50 milliards de tonnes par an, 3 fois plus qu'il y a 20 ans. Plus...

Il meurt noyé dans le trou de sable qu'il a creusé

France Piégé par la marée après s'être introduit dans le trou qu'il avait creusé sur une plage, un jeune de 21 ans est décédé dimanche. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...