Des jeux vidéos adaptés pour soigner les enfants

SantéLe nombre d'enfants atteints de trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité est en augmentation.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Des jeux vidéo adaptés peuvent aider les enfants atteints de trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH), selon les résultats d'un important essai clinique publiés lundi. Le nombre de cas de TDAH a progressé dans le monde ces dernières décennies.

Akili, la société américaine à l'origine de la découverte, prévoit à présent de déposer une demande d'approbation auprès de la Food and Drug Administration, l'autorité sanitaire américaine, dans le courant du premier semestre, ouvrant la voie à ce qui serait le premier traitement «numérique» sur ordonnance. Akili, qui n'est pas cotée, est une filiale de PureTech Health, société cotée à Londres.

Le nombre de cas de TDAH a progressé dans le monde entier au cours des dernières décennies, et bien souvent, pour soigner ce trouble, des médicaments sont prescrits aux enfants. Akili a fait le choix d'une approche différente en recourant au jeu vidéo pour stimuler des systèmes neuronaux cognitifs spécifiques dans le cerveau.

Dans son essai clinique sur 348 enfants et adolescents atteints de TDAH, l'AKL-T01 a montré une amélioration statistiquement significative, a dit la société. Le traitement du TDAH représente un important secteur dans lequel le laboratoire pharmaceutique britannique Shire, qui a également investi dans Akili, est un acteur de premier plan. (ats/nxp)

Créé: 04.12.2017, 13h23

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Johnny monument national. (Paru le 9 décembre)
(Image: Vallott) Plus...