Elizabeth Warren tente de rassurer Bill Gates

Etats-UnisLa candidate démocrate a promis au milliardaire qu'il ne paierait pas 100 milliards d'impôts avec son projet de taxe sur les super riches.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Alors que Bill Gates semble s'inquiéter des impôts qu'il pourrait avoir à payer si Elizabeth Warren, l'une des favorites de la primaire démocrate aux États-Unis, arrivait au pouvoir, cette dernière lui a «promis» que ce ne serait pas 100 milliards de dollars (l'équivalent en francs suisses) et lui a concocté exprès une «calculatrice pour milliardaires».

Elizabeth Warren a fait d'une taxe sur les très grandes fortunes l'une des idées phares de sa campagne. Et le co-fondateur de Microsoft s'est interrogé lors d'une conférence mercredi sur le montant qu'il devrait verser à l'État si elle était élue à la présidentielle de 2020.

«J'ai payé plus de 10 milliards de dollars d'impôts, j'ai payé plus d'impôts que quiconque», a affirmé l'homme d'affaires qui se dispute avec le créateur d'Amazon, Jeff Bezos, et la famille du Français Bernard Arnault, le propriétaire de LVMH, la place de la plus grande fortune au monde. «Si je devais payer 20 milliards, d'accord. Mais si vous me dites que je dois payer 100 milliards de dollars? Alors je commence à me demander combien il me restera», a-t-il ajouté.

«Bonne nouvelle, vous serez encore extrêmement riche!»

«@BillGates, si on a l'occasion, j'adorerais vous expliquer exactement combien vous payeriez d'impôts avec ma taxe sur les grandes fortunes (je promets que ce n'est pas 100 milliards de dollars)», a rapidement rétorqué la sénatrice sur Twitter.

Sa campagne a dans la foulée préparé un nouvel instrument, proposé sur le site internet de la candidate, pour permettre aux milliardaires qui «semblent être confus sur le montant qu'ils auraient à payer avec la taxe sur les ultra-millionnaires d'Elizabeth» de calculer leur impôt. Le site a même prévu une ligne spécialement dédiée à Bill Gates, affichant directement sa fortune, soit 107 milliards de dollars.

«Bonne nouvelle, vous serez encore extrêmement riche!», remarque la calculatrice, en estimant que l'homme d'affaires paierait 6,34 milliards de dollars si cette disposition était appliquée. La «calculatrice» a aussi réservé une ligne à Leon Cooperman, un gestionnaire de fonds qui attaque la candidate de façon virulente depuis plusieurs semaines.

Contre les excès de la finance

Bill Gates, doutant qu'Elizabeth Warren soit «ouverte d'esprit», s'était aussi demandé mercredi «si elle accepterait seulement de s'asseoir avec quelqu'un qui possède beaucoup d'argent». «Je suis toujours ravie de rencontrer les gens, même quand on a des opinions différentes», avait répondu la sénatrice sur Twitter.

En forme dans les sondages, Elizabeth Warren a bâti sa réputation en se posant comme pourfendeuse des excès de la finance. Elle propose dans son programme plusieurs mesures qui effraient les milieux d'affaires comme l'augmentation des impôts sur les sociétés et sur les riches, le démantèlement des géants de la technologie ou la régulation renforcée de nombreux secteurs. (afp/nxp)

Créé: 07.11.2019, 23h35

Michael Bloomberg envisage de se lancer

Jugeant Joe Biden trop faible et Bernie Sanders et Elizabeth Warren trop à gauche, l'ancien maire de New York Michael Bloomberg envisage finalement de se lancer dans la course à l'investiture démocrate pour la présidentielle 2020. Selon des sources proches de l'homme d'affaires citées notamment par le «New York Times» et CNN, il rassemble désormais les signatures nécessaires au dépôt de sa candidature dans l'Etat de l'Alabama (sud), qui requiert des candidats qu'ils s'enregistrent au plus tard ce vendredi.

Articles en relation

Warren renforce son statut d'étoile montante

Parti démocrate La sénatrice, attaquée par ses rivaux lors du débat démocrate, est bien la candidate qui s'impose derrière le favori Joe Biden. Plus...

Avantage Warren dans la course à la Maison-Blanche

Élections américaines La sénatrice populiste du Massachusetts aborde le 4e débat démocrate pour la présidentielle de 2020 dans la peau de la nouvelle favorite. Plus...

La méthode d’Elizabeth Warren pour battre Donald Trump en 2020

États-Unis La sénatrice démocrate grimpe dans les sondages grâce à un programme riche qu’elle oppose au chaos trumpien. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.