Ex-chefs de Tepco acquittés: appel en justice

FukushimaSelon les plaignants, les ex-patrons de Tepco acquittés en septembre auraient dû cesser l'activité de la centrale de Fukushima bien avant 2011.

Les trois hommes étaient accusés de négligence face au risque de tsunami.

Les trois hommes étaient accusés de négligence face au risque de tsunami. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les avocats de personnes évacuées de la région de Fukushima ont fait appel du jugement concernant trois anciens dirigeants de la compagnie Tepco, acquittés le 19 septembre. Les trois hommes étaient accusés de négligence face au risque de tsunami.

Le président de Tokyo Electric Power (Tepco) au moment de la catastrophe nucléaire de Fukushima en 2011, ainsi que deux vice-présidents à l'époque, sont les trois seules personnes physiques à avoir été poursuivies au pénal dans l'épineux dossier de la responsabilité de ce désastre.

«Les avocats ont interjeté appel aujourd'hui», a déclaré lundi une porte-parole du tribunal de Tokyo. Selon les plaignants, ils auraient dû cesser l'activité de la centrale de Fukushima Daiichi bien avant 2011, sur la base d'informations faisant état d'un risque de tsunami dépassant les capacités de résistance du site.

Des milliers de «décès liés»

Cependant, le tribunal de Tokyo a estimé en première instance que les données à leur disposition avant le drame ne permettaient pas de prévoir avec certitude un tsunami d'une telle ampleur.

Le raz-de-marée a causé la mort de 18'500 personnes dans le nord-est du Japon, tandis que l'accident nucléaire en lui-même n'a fait aucune victime sur le coup. Il a en revanche entraîné plusieurs milliers de «décès liés», reconnus par les autorités comme des morts dues à la dégradation des conditions de vie des personnes évacuées de la région.

Les trois anciens dirigeants de Tepco étaient ainsi spécifiquement poursuivis pour une quarantaine de ces «décès liés»: des patients d'un hôpital proche de la centrale nucléaire, qui avaient été évacués dans des conditions effroyables juste après le tsunami. (ats/nxp)

Créé: 01.10.2019, 01h15

Articles en relation

Trois ex-dirigeants de Tepco acquittés

Fukushima Le tribunal de Tokyo a jugé jeudi que trois ex-responsables de la centrale nucléaire Fukushima n'étaient pas coupables des conséquences de la catastrophe nucléaire. Plus...

Tepco va démanteler la 2e centrale de Fukushima

Japon Fukushima Daini, qui avait été elle aussi accidentée dans la catastrophe de mars 2011, verra ses 4 réacteurs démantelés. Plus...

Tepco reconnaît que l'eau est encore radioactive

Catastrophe de Fukushima La société Tepco, le propriétaire de la centrale nucléaire de Fukushima, reconnaît que l'eau sur son site est toujours contaminée. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.