Facebook plus sévère sur les publicités politiques

High-TechLe réseau social veut plus de transparences autour des annonces politiques, en exigeant notamment que leurs auteurs prouvent leur identité.

L'entreprise entend aussi interdire les publicités «qui découragent expressément les citoyens de voter».

L'entreprise entend aussi interdire les publicités «qui découragent expressément les citoyens de voter». Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Facebook a annoncé mercredi qu'il allait durcir ses règles en matière de dépenses publicitaires politiques avant les élections américaines de 2020, notamment en exigeant davantage d'informations sur les annonceurs pour des messages liés à la campagne.

Il s'agit de la dernière initiative de Facebook visant à contenir les messages trompeurs ou à manipulateurs, surtout après les défaillances intervenues lors de l'élection de 2016.

Alors que Facebook a déjà commencé à exiger des annonceurs politiques qu'ils fournissent une pièce d'identité confirmant leur location et leur identité, la nouvelle règle exige que ces annonceurs donnent davantage d'informations pour prouver qu'ils sont enregistrés auprès de l'Etat américain.

Ces informations peuvent être vérifiées en soumettant un numéro d'identification fiscale ou une preuve que le groupe est enregistré auprès de la Commission électorale fédérale.

Pas de dissimulation

«Les gens devraient savoir qui essaie d'influencer leur vote et les annonceurs ne devraient pas être en mesure de dissimuler qui paie pour les publicités», affirme Facebook dans un post de blog.

Les nouvelles mesures appellent à «renforcer le processus d'autorisation pour les annonceurs américains et à montrer aux gens davantage d'informations sur chaque annonceur».

Facebook a déclaré que les organisations qui ne se soumettaient pas à la vérification verraient leurs annonces «en pause» à la mi-octobre.

Sursis pour les petits politiciens

Les petites entreprises ou les politiciens locaux incapables de satisfaire aux nouvelles exigences peuvent encore placer des annonces sur Facebook. Ils devront fournir un numéro de téléphone et une adresse postale ou des informations personnelles vérifiables, mais les annonces ne seront pas estampillées comme appartenant à une «organisation confirmée».

Facebook a déclaré qu'il envisageait d'apporter des améliorations à sa «bibliothèque d'annonces» afin de suivre et de comparer plus facilement les dépenses des candidats aux présidentielles américaines.

Le réseau entend aussi interdire les publicités «qui découragent expressément les citoyens américains de voter». (ats/nxp)

Créé: 28.08.2019, 16h36

Articles en relation

Hôtesse de Cathay virée pour un post sur Facebook

Crise à Hong Kong La compagnie hongkongaise est accusée depuis la mi-août de céder à la pression politique chinoise après le renvoi de plusieurs employés. Plus...

Facebook embauche des journalistes

Réseaux sociaux La firme de Mark Zuckerberg fera appel à une petite équipe de journalistes pour administrer son espace «Actualités». Plus...

Facebook lâche du lest sur les données privées

Informations personnelles Le réseau social va permettre à ses utilisateurs de mieux contrôler leurs données en terme de pistage sur le web. Plus...

Facebook: vers une amende de 5 milliards

Données personnelles Le régulateur américain recommande un accord à l'amiable dans lequel Facebook paierait 5 milliards de dollars pour mettre fin au scandale sur les données personnelles. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.