Glyphosate: étiquettes «cancérigène» rejetées

Etats-UnisL'administration américaine refuse les étiquettes sur les produits à base de glyphosate les qualifiant de cancérigène.

L'herbicide controversé de Monsanto.

L'herbicide controversé de Monsanto. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'agence américaine de protection de l'environnement a annoncé qu'elle n'approuverait plus les étiquettes sur les produits contenant du glyphosate qui qualifient la substance de cancérigène. Elle estime que cette affirmation est «fausse et trompeuse».

Cette décision rendue jeudi donne un coup de fouet au géant agricole américain Monsanto et à sa société-mère allemande Bayer, victimes d'une vague de poursuites judiciaires pour leur herbicide controversé vendu sous le nom commercial Roundup.

La Californie a décidé en 2017 que ce pesticide devait porter une étiquette le qualifiant de «cancérigène probable», reflétant les conclusions du centre international de recherche sur le cancer de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), présentées deux ans plus tôt. Mais l'agence de protection de l'environnement a retoqué cette décision, estimant qu'il est «irresponsable d'exiger la pose d'étiquettes inexactes sur des produits».

Interdit en Autriche

«L'agence sait que le produit ne pose pas de risque de cancer. Nous ne permettrons pas à la Californie de dicter la politique fédérale», a affirmé son administrateur dans un communiqué.

Depuis le rachat de Monsanto, Bayer doit affronter de multiples procédures liées à l'herbicide au glyphosate du groupe américain, objet ces derniers mois de trois jugements défavorables en Californie. La société est désormais visée par plus de 18'400 requêtes aux Etats-Unis.

L'Autriche a été le premier pays européen à interdire totalement le glyphosate après l'approbation par son Parlement d'un amendement bannissant l'herbicide «au nom du principe de précaution». (ats/nxp)

Créé: 10.08.2019, 00h59

Articles en relation

Glyphosate: Bayer visé par des milliers de plaintes

Etats-Unis Environ 5000 procédures supplémentaires à l'encontre du groupe pharmaceutique et de sa filiale Monsanto sont venues s'ajouter aux quelque 13 000 relevées en avril. Plus...

L'Autriche interdit le glyphosate

Environnement Pionnier européen, le parlement autrichien a banni le désherbant controversé du pays au nom du «principe de précaution». Plus...

Les CFF vont arrêter d'utiliser du glyphosate

Suisse Les CFF n'emploieront plus d'herbicide à base de glyphosate sur leur réseau d'ici 2025. Ils étudient certaines alternatives, comme l'utilisation d'eau chaude. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.