Grève des pilotes: près de 100% des vols annulés

Royaume-UniBritish Airways a annoncé lundi l'annulation de la quasi-totalité de ses vols au Royaume-Uni au premier jour d'une grève monstre des pilotes portant sur les salaires.

British Airways, propriété du groupe hispano-britannique IAG a proposé à ses clients des remboursements ou des réservations sur des vols à d'autres dates.
Vidéo: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La compagnie aérienne British Airways (BA) a annoncé lundi l'annulation de la quasi-totalité de ses vols au Royaume-Uni en raison d'une grève des pilotes, la toute première de leur histoire, portant sur les salaires.

«Nous n'avons pas d'autre choix que d'annuler presque 100% de nos vols», indique le transporteur dans un communiqué, ajoutant avoir été contraint à cette décision en l'absence d'information de la part du syndicat Balpa sur le nombre de pilotes en grève.

850 vols par jour

Cette grève risque d'affecter au total plus de 100.000 voyageurs puisque la compagnie opère environ 850 vols par jour au Royaume-Uni, essentiellement au départ des aéroports londoniens d'Heathrow et Gatwick. En revanche, l'aéroport London City Airport, prisé par la clientèle d'affaires, n'est pas affecté car ses vols sont gérés par une filiale de BA.

British Airways avait déjà prévenu ses clients qu'ils ne pourraient sans doute pas être en mesure de voyager lundi compte tenu de l'ampleur de la grève. La compagnie, propriété du groupe hispano-britannique IAG qui comprend également l'espagnole Iberia et l'irlandaise Aer Lingus, a proposé aux voyageurs des remboursements ou des réservations sur des vols à d'autres dates.

Première

Il s'agit de la toute première grève de leur histoire pour les pilotes de British Airways qui doivent poursuivre le mouvement mardi ainsi que le 27 septembre. Environ 93% des pilotes BA membres du syndicat Balpa, soit autour de 4.000, ont voté pour la grève. Le syndicat a décidé de débrayer après l'échec de négociations sur des hausses de salaires. Selon Balpa, les pilotes ont fait des «sacrifices» ces dernières années et devraient tirer davantage profit des bons résultats de l'entreprise.

«Après de nombreux mois passés à essayer de résoudre le conflit sur les salaires, nous sommes extrêmement désolés que cela ait abouti à cela. Nous restons prêts à reprendre les discussions avec Balpa», déclare la compagnie dans son communiqué.

Réputation endommagée

BA a proposé une hausse de salaire de 11,5% sur trois ans, une offre qui a été refusée par le syndicat. Selon la compagnie, cela porterait le salaire de certains capitaines à plus de 200.000 livres par an.

Sur son compte Twitter dimanche, Balpa expliquait que, selon ses calculs, un jour de grève coûtera à BA 40 millions de livres (44 millions d'euros). Un chiffre à comparer selon le syndicat avec les revendications des pilotes, la différence entre ce que propose la direction sur les salaires et ce que réclament ces derniers ne dépassant pas 5 millions de livres. «Pourquoi ne collabore-t-elle pas avec nous pour mettre fin à ce conflit?» s'interrogeait Balpa.

British Airways n'est pas la seule compagnie aérienne à affronter une grève de ses pilotes. Une partie de ceux de Ryanair au Royaume-Uni ont annoncé la poursuite de leur mouvement en septembre même si les perturbations ont été jusque-là très limitées. En France, Air France avait été enlisée dans des mois de conflit avec ses pilotes sur les salaires en 2018, entraînant de nombreux jours de grève, avant qu'un accord ne soit conclu en octobre dernier.

Réputation en souffrance

Cette grève monstre intervient à un moment critique pour BA, l'emblématique compagnie historique, dont la réputation a eu à souffrir ces dernières années, avec notamment un vol de données financières de centaines de milliers de passagers l'an passé.

La compagnie avait écopé dans cette affaire d'une amende de 183 millions de livres auprès du régulateur britannique chargé de la protection des données personnelles ICO. Et, en mai 2017, une panne géante avait touché ses systèmes en raison d'un problème d'alimentation électrique qui l'avait forcée à annuler 726 vols, soit 28% de ses avions pendant trois jours d'un week-end prolongé. jbo/evs

(ats/nxp)

Créé: 09.09.2019, 06h54

Articles en relation

Grève bloquée en Irlande mais pas au Royaume Uni

Aviation Deux grèves des pilotes de Ryanair prévues en fin de semaine faisaient l'objet d'un recours au tribunal de la part de la compagnie. Plus...

Grève des pilotes de Ryanair en septembre

Espagne La fermeture de bases espagnoles et des mesures de licenciements ont poussé les pilotes de Ryanair à déposer un préavis de grève pour septembre. Plus...

Le mouvement Grève du climat lance sa charte

Suisse Les candidats aux élections fédérales de l'automne sont invités à remplir un formulaire en ligne, une charte pour le climat. Plus...

British Airways se prépare à une grève gigantesque

Royaume-Uni Les pilotes de British Airways entendent débrayer après le refus de la compagnie de reprendre les négociations avec leur syndicat. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.