J.K. Rowling, la prolifique créatrice d'Harry Potter

LittératureAlors que la saga Harry Potter fête ses 20 ans, retour sur le parcours de sa créatrice devenue millionnaire J.K. Rowling.

J.K. Rowling en 2011.
Vidéo: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La vie de J.K. Rowling, auteure de la saga Harry Potter, ressemble à un conte de fées. De jeune mère divorcée vivant d'allocations, elle est devenue une écrivain multimillionnaire qui a fait lire des millions d'enfants dans le monde.

Née le 31 juillet 1965 à Chipping Sodbury (ouest de l'Angleterre), dans une famille modeste, Joanne Kathleen écrit depuis l'âge de six ans. A l'école, sa matière préférée était l'anglais et elle racontait à ses amies de longs récits nés de son imagination.

Elle étudie le français à l'université d'Exeter puis à la Sorbonne à Paris pour faire plaisir à ses parents qui veulent faire d'elle une secrétaire bilingue. Elle le deviendra chez Amnesty International à Londres, une période qui nourrira ses récits et qu'elle qualifie «de l'une des plus grandes expériences formatrices» de sa vie, pendant laquelle elle prend toute la mesure du «pouvoir de l'empathie».

C'est lors d'un voyage en train de Manchester à Londres qu'elle imagine l'histoire d'Harry Potter, jeune garçon de 11 ans qui découvre qu'il a des pouvoirs magiques et va étudier dans une école de sorciers.

Tous les matins

La mort prématurée de sa mère, alors qu'elle a 25 ans, donne de la substance aux sentiments que nourrit son héros orphelin à l'égard de ses parents. Pour changer d'air, Joanne part au Portugal enseigner l'anglais. Tous les matins, avant d'aller travailler, elle rédige les aventures d'Harry Potter.

Elle se marie en 1992 avec un Portugais et donne naissance à une petite fille, Jessica, avant de divorcer en 1995 et de revenir s'installer à Edimbourg, en Ecosse, où elle vit d'allocations.

Le livre achevé, elle envoie les trois premiers chapitres à un agent, qui n'est pas intéressé. Un second agent accepte de la représenter mais il lui faut un an pour trouver un éditeur, Bloomsbury, en août 1996, qui lui offre 1500 livres (1850 francs) pour un premier tirage de 1000 exemplaires.

Best-sellers

Les trois premiers tomes sont des best-sellers et lui permettent de se consacrer à l'écriture. Au quatrième tome, Harry Potter devient un phénomène de société: à sa sortie, parents et enfants font la queue pour mettre la main dessus.

Les sept volumes de la saga se sont vendus à plus de 450 millions d'exemplaires depuis 1997, rapportant 7,7 milliards de dollars (7,5 milliards de francs). Ils ont donné lieu à huit adaptations cinématographiques qui ont généré 6,9 milliards de francs dans le monde. Les jouets dérivés ont rapporté autant, selon des données du site www.statisticbrain.com datant de septembre 2016.

Les studios Harry Potter à Leavesden, au nord de Londres, permettent de découvrir l'univers des films dans une exposition permanente. Ouvert depuis 2012, le lieu accueille 6000 visiteurs par jour. Des parcs à thème ont ouvert à Orlando en Floride, à Hollywood et à Osaka au Japon.

Plus riche que la reine

Mais l'auteur de 51 ans ne se repose pas sur ses lauriers. Celle qui est plus riche que la reine Elizabeth II, avec une fortune de 650 millions de livres selon le classement 2017 du Sunday Times, a co-écrit et co-produit une pièce de théâtre de deux fois 2h30, «Harry Potter et l'Enfant maudit». Dans celle-ci, Harry Potter est devenu père de trois enfants. Il se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix.

En 2012, elle fonde Pottermore, éditeur en ligne des Harry Potter et passerelle avec ses lecteurs. La même année, elle publie son premier roman pour adulte, «Une place à prendre». Sous le pseudonyme de Robert Galbraith, elle rédige également une série de trois romans policiers. Elle a également signé le scénario d'un premier film, «Les Animaux fantastiques» (2016), dérivé de Harry Potter.

Bonnes causes

J.K. Rowling met aussi sa célébrité au service des bonnes causes, notamment de la protection des enfants avec son association «Lumos».

Remariée en 2001 avec un médecin anesthésiste, Neil Murray, avec qui elle a eu un garçon et une fille, elle vit en Ecosse.

Si elle ne donne quasiment pas d'interviews, elle est très active sur Twitter où elle compte près de 11 millions de fans et commente l'actualité en exprimant ses positions de gauche sur le monde. (ats/nxp)

Créé: 26.06.2017, 05h24

Articles en relation

Harry Potter a 20 ans: les raisons d'un succès

Littérature La célèbre saga de J.K. Rowling fête ses vingt ans. Pour les spécialistes, c'est d'abord la qualité de l'histoire qui explique son succès. Plus...

Une araignée baptisée en hommage à Harry Potter

Inde Des scientifiques ont été frappés par la ressemblance entre cette nouvelle espèce d'araignée et le chapeau magique du héros de la saga. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...