Koweït: 25 morts et 202 blessés dans un attentat anti-chiite

Groupe Etat islamiqueL'attaque a été perpétrée pendant la grande prière dans la mosquée Al-Imam al-Sadeq de la capitale Koweït City, où plus de 2000 fidèles étaient rassemblés.

C'est le premier attentat suicide contre une mosquée chiite dans ce petit Etat pétrolier du Golfe.

C'est le premier attentat suicide contre une mosquée chiite dans ce petit Etat pétrolier du Golfe. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'attentat anti-chiite revendiqué par le groupe Etat islamique (EI) qui a visé vendredi une mosquée au Koweït a fait 25 morts, selon un nouveau bilan fourni par le ministère de l'Intérieur.

Dans un communiqué diffusé par l'agence officielle KUNA, le ministre a indiqué que 202 autres personnes avaient été blessées. Le précédent bilan, obtenu auprès des sources médicales dans la capitale Koweït City, faisait état de 13 morts.

Un jeune kamikaze a fait sauter sa charge à l'intérieur de la mosquée, dans le quartier de Saouaber, où plus de 2000 fidèles étaient rassemblés. Dans un communiqué, la «Province de Najd», qui s'est récemment manifestée comme la branche saoudienne de l'EI, affirme qu'un kamikaze a perpétré l'attentat contre une mosquée qui «répandait l'enseignement chiite parmi la population sunnite».

Un député koweïtien, Khalil al-Salih, qui se trouvait dans la mosquée bondée au moment de l'attaque, a raconté que les fidèles étaient prosternés lorsque le kamikaze est entré et a déclenché sa charge. Le plafond s'est effondré, des murs se sont écroulés.

L'émir sur place

«C'était un jeune, d'une vingtaine d'années, je l'ai vu de mes propres yeux», a-t-il dit. «L'explosion a été vraiment violente», a-t-il ajouté. La télévision koweïtienne a montré l'émir du Koweït, le cheikh Sabah al-Ahmed al-Sabah, qui s'est rendu sur place.

Le ministre koweïtien de la Justice, Yaqoub al-Sanea, a condamné cet «attentat terroriste» qui «menace la sécurité du pays et vise à nuire à son unité». «Le Koweït demeurera une oasis de paix pour toutes les classes de la société et tous les groupes religieux. Le gouvernement prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des mosquées et des lieux de prière», a-t-il dit.

La «Province de Najd» avait revendiqué en mai deux attentats meurtriers contre les chiites en Arabie saoudite. Mais c'est le premier attentat suicide contre une mosquée chiite dans ce petit Etat pétrolier du Golfe.

Mardi dernier, l'EI a exhorté ses partisans à intensifier les attaques durant le mois du ramadan contre les chrétiens, les chiites et les sunnites qui refusent de soutenir le «djihad». ( /afp/nxp)

Créé: 26.06.2015, 16h34

Articles en relation

Les djihadistes attaquent Kobané et entrent dans Hassaké

Etat islamique Les djihadistes du groupe Etat islamique ont lancé jeudi une attaque surprise pour reprendre pied dans la ville kurde de Kobané, au nord de la Syrie. Ils ont aussi mené une offensive contre Hassaké. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.