L'Iran gèle les échanges de produits pétroliers

Kurdistan irakienL'Iran a fermé les vannes pétrolières depuis et vers le Kurdistan irakien, samedi. Une décision prise après le référendum d'indépendance.

Le Kurdistan est un producteur et exportateur de pétrole brut.

Le Kurdistan est un producteur et exportateur de pétrole brut. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'Iran a interdit jusqu'à nouvel ordre le transport de produits pétroliers depuis et vers le Kurdistan irakien, ont rapporté les médias d'Etat samedi. Cette décision a été prise en réponse au référendum d'indépendance tenu cette semaine par cette région autonome d'Irak.

Toutes les compagnies de transports et les chauffeurs ont reçu l'ordre de ne plus transporter des produits pétroliers raffinés entre l'Iran et le Kurdistan voisin «jusqu'à nouvel ordre», a rapporté le site de la télévision d'Etat Irib en citant une directive du ministère des Transports. Cette directive a été prise mercredi selon une copie publiée vendredi par l'agence de presse Tasnim.

«Sur la base des récents développements régionaux et de l'ordre du département des frontières et de la contre-attaque du ministère de l'Intérieur, les compagnies de transport internationales et les chauffeurs doivent éviter de charger et de transporter des produits pétroliers (carburants, combustible, ndlr) depuis et vers la région irakienne du Kurdistan jusqu'à nouvel ordre», indique le texte cité par les médias iraniens.

Principal exportateur

L'Iran est l'un des principaux exportateurs de pétrole raffiné utilisé comme carburant vers le Kurdistan irakien. Le volume des échanges dans ce domaine est de cinq milliards de dollars (4,8 milliards de francs) par an, selon la télévision d'Etat IRIB. Le Kurdistan est lui un producteur et exportateur de pétrole brut, une ressource dont il dépend majoritairement pour son budget.

L'Iran qui compte une minorité kurde s'est opposé au référendum d'indépendance tenu lundi par Erbil, craignant qu'il ne réveille des velléités séparatistes sur son territoire. Téhéran avait déjà pris des mesures de rétorsion en suspendant les vols vers le Kurdistan irakien. Les Kurdes d'Irak ont massivement voté en faveur de l'indépendance. (ats/nxp)

Créé: 30.09.2017, 15h02

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Ce week-end à Lausanne, les coureurs du semi-marathon et du marathon se verront proposer une bière (sans alcool) à l'issue de la course. Les organisateurs suivent ce qui se fait en Allemagne ou en Suisse alémanique. Car la bière est isotonique, riche en vitamines B10 et B12, et passe mieux que certaines autres boissons.
(Image: Bénédicte) Plus...