L'Irlande ouvre une enquête contre Facebook

Comptes piratésUne enquête a été ouverte par la Commission irlandaise de protection des données après les millions de comptes piratés du réseau social.

En 2017, Facebook a engrangé plus de 40,6 milliards de dollars de revenus.

En 2017, Facebook a engrangé plus de 40,6 milliards de dollars de revenus.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Irlande a annoncé mercredi avoir ouvert une enquête après le piratage de 50 millions de comptes du réseau social Facebook, première application majeure du règlement européen sur la protection des données. Le quartier général européen de Facebook est basé en Irlande.

«La Commission irlandaise de protection des données (DPC) a ouvert une enquête aujourd'hui» pour «vérifier si Facebook a rempli ses obligations (...) de protection des données», a-t-elle annoncé dans un communiqué. Facebook «a informé la DPC que son enquête interne se poursuivait et que l'entreprise continuait à prendre des mesures correctives pour atténuer les risques potentiels sur les utilisateurs», a-t-elle précisé.

L'ouverture de cette enquête constitue une première application contre un poids lourd d'internet du Règlement européen sur la protection des données (RGPD), entré en vigueur dans l'Union européenne le 25 mai. Ce règlement vise à mieux protéger les données personnelles des Européens à l'ère numérique. Il renforce les droits des internautes et établit des obligations claires pour les entreprises dans le traitement des données.

Il donne aussi aux régulateurs européens de nouveaux pouvoirs de contrôle et de sanctions en cas de violations par les entreprises récoltant des données personnelles.

Facebook risque gros. Le texte prévoit notamment des amendes allant jusqu'à 20 millions d'euros ou 4% du chiffre d'affaires pour les entreprises prises en faute. En 2017, Facebook a engrangé plus de 40,6 milliards de dollars de revenus.

La récente faille de sécurité révélée fin septembre par le réseau social aurait touché quelque 5 millions d'Européens, sur les 50 millions de comptes affectés au total, avait indiqué mardi à l'AFP la commissaire européenne en charge de la Justice, Vera Jourova.

Cette faille, qui a été «réparée» selon le patron du réseau social Mark Zuckerberg, a permis à des pirates d'accéder aux informations figurant sur les profils des utilisateurs (noms, genre, ville...). (ats/nxp)

Créé: 03.10.2018, 20h55

Articles en relation

Les données de 5 millions d'Européens piratées

Faille de Facebook Des pirates ont profité d'une faille du réseau social pour accéder aux informations sur les profils de 50 millions de comptes dans le monde. Plus...

50 millions de comptes Facebook compromis

Piratage Le réseau social a révélé vendredi une importante faille de sécurité affectant «presque 50 millions de comptes». Plus...

Attention à l'arnaque «Top Chef» sur Facebook

Escroquerie La police met en garde contre une hausse des arnaques visant à obtenir des codes sms via des profils d'amis piratés sur le réseau social. Plus...

Facebook utilise bien les numéros de téléphone

High-Tech Le réseau social a confirmé se servir des numéros de téléphones de ses utilisateurs pour cibler les publicités. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...