L'Italie défend les policiers qui ont abattu Amri

TerrorismeLe ministre italien de l'Intérieur a encore salué devant la presse étrangère les deux policiers qui ont abattu l'auteur présumé de l'attentat de Berlin.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le ministre italien de l'Intérieur, Marco Minniti, a défendu jeudi les deux policiers qui ont abattu Anis Amri. Les deux policiers sont soupçonnés d'être racistes ou nostalgiques du fascisme.

«Quand les deux policiers ont intercepté Amri et demandé ses papiers d'identité, il a ouvert le feu. Il a touché l'un d'eux mais le second a réussi à l'éviter et à neutraliser le terroriste», a rappelé le ministre de centre-gauche devant la presse étrangère à Rome. «Vous comprenez que nous devons être quand même un peu reconnaissants envers ces deux gars», a-t-il insisté après une question sur la place d'officiers nostalgiques du fascisme dans la police d'un Etat démocratique.

«Imaginez un instant si cela avait été le contraire. Cette nuit-là, la police a neutralisé un terroriste mais le terroriste aurait pu aussi bien neutraliser la police», a-t-il insisté. Anis Amri, Tunisien de 24 ans, était recherché après l'attentat qui a fait 12 morts sur un marché de Noël à Berlin le 19 décembre, qui a été revendiqué par le groupe Etat islamique (EI).

Dans la nuit du 22 au 23 décembre, il a ouvert le feu sur deux policiers italiens qui lui demandaient ses papiers alors qu'il se trouvait devant la gare - alors fermée - de Sesto San Giovanni, près de Milan.

Christian Movio, 36 ans, a été touché à une épaule mais son partenaire Luca Scatà, 29 ans, un policier d'origine sicilienne encore en formation, a tiré à deux reprises sur Anis Amri, le touchant mortellement.

Policiers mutés

Les deux policiers, dont M. Minniti avait rapidement annoncé l'identité, ont été célébrés en héros, avant que les louanges ne tournent à la polémique avec la découverte de messages à caractère raciste ou nostalgique de la période fasciste postés par les deux policiers sur internet.

Sur son compte Instagram, inaccessible depuis le 23 décembre, Luca Scatà avait publié des photos de Benito Mussolini et un selfie dans lequel il faisait le salut romain, main tendue.

Les deux policiers ont depuis été mutés, à leur demande, dans d'autres villes. (AFP/nxp)

Créé: 02.03.2017, 17h05

Articles en relation

Une mosquée radicale de Berlin fermée

Allemagne Les autorités ont fermé le lieu de culte fréquenté par Anis Amri, l'auteur de l'attentat au camion contre un marché de Noël en décembre. Plus...

Les policiers ayant abattu Amri récompensés

Attentat de Berlin Les deux agents qui ont tiré sur l'auteur de l'attentat de Berlin ont été mutés et leurs «aspirations facilitées». Plus...

L'arme de l'attentat de Berlin venait de Suisse

Terrorisme Le Ministère public de la Confédération a annoncé mercredi que l'arme utilisée par Anis Amri avait bien transité par notre pays. Plus...

Quatre contacts d'Anis Amri innocentés

Attentat de Berlin Les quatre Tunisiens arrêtés pour leur lien présumé avec l'auteur de l'attentat de Berlin, dont son neveu, «n'ont aucun lien» avec cette attaque. Plus...

Anis Amri se serait procuré son arme en Suisse

Attentat de Berlin L'auteur présumé de l'attentat de Berlin, le Tunisien Anis Amri, se serait procuré l'arme en Suisse, selon la chaîne allemande ZDF. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Ce week-end à Lausanne, les coureurs du semi-marathon et du marathon se verront proposer une bière (sans alcool) à l'issue de la course. Les organisateurs suivent ce qui se fait en Allemagne ou en Suisse alémanique. Car la bière est isotonique, riche en vitamines B10 et B12, et passe mieux que certaines autres boissons.
(Image: Bénédicte) Plus...