L'ONU dénonce le «racisme» de Trump

Etats-UnisLes Nations unies ont condamné les propos injurieux qu'aurait prononcés le président américain sur des pays africains et Haïti.

Donald Trump aurait qualifié des pays africain et Haïti de «pays de merde».

Donald Trump aurait qualifié des pays africain et Haïti de «pays de merde». Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'ONU dénonce à Genève le «racisme» de Donald Trump après ses commentaires sur des Etats africains et Haïti, qualifiés de «pays de merde». «Choquants» et «honteux», ceux-ci visent les valeurs établies depuis la Seconde Guerre mondiale, a dit vendredi un porte-parole.

Selon le «Washington Post», qui cite plusieurs sources non démenties par la Maison Blanche, les déclarations du président américain, attendu dans une dizaine de jours à Davos (GR), ont été lancées devant plusieurs sénateurs. M. Trump mentionnait un projet proposant de limiter le regroupement familial et de restreindre l'accès à des statuts de résident permanent.

En échange, l'accord permettrait d'éviter l'expulsion de milliers de jeunes, souvent arrivés enfants aux Etats-Unis. «Pourquoi est-ce que toutes ces personnes issues de pays de merde viennent ici ?», a demandé M. Trump, selon plusieurs sources anonymes.

«Pour le peuple américain»

Selon elles, l'homme d'affaires devenu président faisait référence à des pays d'Afrique ainsi qu'à Haïti. «Certaines personnalités politiques à Washington choisissent de se battre pour des pays étrangers, mais le président Trump se battra toujours pour le peuple américain», a réagi un porte-parole de la Maison Blanche.

«Vous ne pouvez pas juger des pays et des continents entiers comme 'de la merde'», a rétorqué le porte-parole du Haut-Commissariat aux droits de l'homme Rupert Coville. Ces déclarations s'ajoutent à de précédentes stigmatisations des Mexicains et des musulmans et le refus de condamner les «actions racistes» des milieux extrémistes aux Etats-Unis. Elles «vont à l'encontre des valeurs» pour lesquelles «le monde a lutté si difficilement» depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, a renchéri M. Coville.

Le Haut commissaire Zeid Raad al-Hussein a dénoncé à plusieurs reprises par le passé la montée des discours nationalistes et xénophobes, notamment celui de M. Trump. Au-delà de la vulgarité affichée par le président américain, ce type de déclarations d'un dirigeant politique «valide» et «encourage» le racisme, a ajouté Colville. «C'est peut-être la conséquence la plus dangereuse et dommageable». (ats, afp/nxp)

Créé: 12.01.2018, 11h46

Galerie photo

En images, les décisions de Trump à la Maison Blanche 2

En images, les décisions de Trump à la Maison Blanche 2 Dès son intronisation, le nouveau président a signé des décrets souvent controversés qui tranchent avec l'administration Obama. Sa présence à la Maison Blanche continue de faire des remous auprès des citoyens.

Articles en relation

Trump nie mollement avoir dit «pays de merde»

Etats-Unis Selon divers médias américains, le président Trump a qualifié jeudi plusieurs nations africaines ainsi qu'Haïti de «pays de merde». Il dément sans grande conviction. Plus...

Trump n'ira pas inaugurer l'ambassade à Londres

Grande-Bretagne Le président américain en a profité pour critiquer son prédécesseur qui avait, à ses yeux, bradé «l'ambassade la mieux située et la plus agréable» à Londres. Plus...

Quand Trump confond vie politique et jeux vidéo

Etats-Unis Le président américain a dit que les Etats-Unis avaient vendu à la Norvège des F-52, des avions chasse qui n'existent que dans le jeu vidéo Call of Duty. Plus...

Livre-choc: «Trump ne voulait pas être président»

Etats-Unis La presse américaine a publié les bonnes feuilles d'un livre de Michael Wolff qui fourmille d'anecdotes sur le président et son entourage. Extraits. Plus...

Galerie photo

En images, la levée de boucliers contre Donald Trump

En images, la levée de boucliers contre Donald Trump Dès son investiture le 20 janvier 2016, Donald Trump a été contesté par des manifestations dans le monde entier.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des parents et des enfants séparés par le rêve américain, paru le 19 juin
(Image: Bénédicte) Plus...