L'Union africaine condamne les propos de Trump

Etats-UnisL'UA a condamné les remarques «blessantes» et «dérangeantes» du président américain envers des nations africaines et Haïti.

Trump a déclenché une tempête après avoir employé des mots choquants à l'encontre de pays africains et Haïti.

Trump a déclenché une tempête après avoir employé des mots choquants à l'encontre de pays africains et Haïti. Image: DR/Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pour rappel, le président américain a qualifié de «pays de merde» des pays africains et Haïti. Le Boswana a convoqué l'ambassadeur étasunien

«Ce n'est selon moi pas seulement blessant pour les gens d'origine africaine aux Etats-Unis, mais aussi pour les citoyens africains», a déclaré Ebba Kalondo, porte-parole du président de la Commission de l'Union africaine (UA) Moussa Faki. «C'est d'autant plus blessant compte tenu de la réalité historique du nombre d'Africains qui sont arrivés aux Etats-Unis comme esclaves».

«C'est aussi très surprenant, car les Etats-Unis restent un exemple extrêmement positif de la manière dont l'immigration peut donner naissance à une nation», a-t-elle ajouté au sujet de cette «déclaration extrêmement dérangeante», qui «va complètement à l'encontre des comportements et des pratiques acceptés».

Projet bipartisan

Donald Trump s'est emporté jeudi lors d'une réunion dans le Bureau ovale avec plusieurs sénateurs pour évoquer un projet bipartisan proposant de limiter le regroupement familial et de restreindre l'accès à la loterie pour la carte verte, offrant le statut de résident permanent. En échange, l'accord permettrait d'éviter l'expulsion de milliers de jeunes, souvent arrivés enfants aux Etats-Unis.

«Pourquoi est-ce que toutes ces personnes issues de pays de merde viennent ici?», a demandé Donald Trump, selon le Washington Post, qui cite plusieurs sources anonymes assurant que le président faisait référence à des pays d'Afrique ainsi qu'à Haïti et au Salvador.

Selon le journal, les déclarations du président étasunien, attendu dans une dizaine de jours au Forum économique mondial à Davos (GR), ont été lancées devant plusieurs sénateurs. Ces propos ont également été rapportés par le New York Times, qui cite des participants non identifiés à la réunion.

Vendredi, le milliardaire a laissé entendre qu'il n'avait pas utilisé l'expression «pays de merde»: «Le langage que j'ai utilisé lors de la réunion était dur, mais ce ne sont pas les mots utilisés», a-t-il tweeté. Le sénateur démocrate Dick Durbin, qui assistait à cette réunion, affirme pour sa part qu'il a utilisé «plusieurs fois» l'expression de «pays de merde».

Ambassadeur convoqué

Le Botswana a annoncé avoir convoqué l'ambassadeur des Etats-Unis pour lui faire part «de son mécontentement».

«Nous considérons que les propos de l'actuel président américain sont hautement irresponsables, répréhensibles et racistes», a estimé le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

L'ONU dénonce

L'ONU a également dénoncé à Genève le «racisme» de Donald Trump. «Choquants» et «honteux», ses propos visent les valeurs établies depuis la Seconde Guerre mondiale, a dit vendredi un porte-parole. (ats/nxp)

Créé: 12.01.2018, 16h25

Articles en relation

Trump nie mollement avoir dit «pays de merde»

Etats-Unis Selon divers médias américains, le président Trump a qualifié jeudi plusieurs nations africaines ainsi qu'Haïti de «pays de merde». Il dément sans grande conviction. Plus...

Traduire la vulgarité de Trump, un défi médiatique

«Pays de merde» Face à Donald Trump, les agences de presse ont parfois du mal à traduire son langage très cru. Il a dernièrement utilisé l'expression «shithole countries». Traduite en français ainsi: «Pays de merde». Plus...

L'ONU dénonce le «racisme» de Trump

Etats-Unis Les Nations unies ont condamné les propos injurieux qu'aurait prononcés le président américain sur des pays africains et Haïti. Plus...

Quand Trump confond vie politique et jeux vidéo

Etats-Unis Le président américain a dit que les Etats-Unis avaient vendu à la Norvège des F-52, des avions chasse qui n'existent que dans le jeu vidéo Call of Duty. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

France: le FN contre la limitation à 80?km/h, paru le 19 janvier 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...