L'accord avec les Farc, un échec selon l'ELN

ColombieLa guérilla de l'ELN a qualifié mardi d'«échec total» l'accord de paix passé avec les Farc en 2016.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La dernière guérilla active de Colombie, l'ELN, qui négocie actuellement la paix, a qualifié d'«échec total» l'accord de 2016 entre les Farc et le gouvernement, conclu après un demi-siècle de conflit armé, dans un message publié mardi.

«Aucun autre moment que celui-ci ne pourrait être plus clair pour confirmer le bien-fondé de la lutte armée révolutionnaire (...) après l'échec total des négociations et des accords entre les Farc disparues et l'oligarchie colombienne», a déclaré Nicolás Rodríguez Bautista, alias «Gabino», commandant de l'Armée de libération nationale (ELN, guévariste).

«Gabino» a assuré qu'il a tiré de «grandes leçons» de l'accord de paix passé par les Farc, qui a désarmé et transformé en parti politique cette ancienne guérilla, alors que l'ELN négocie en ce moment à Cuba un accord similaire avec le gouvernement du président colombien Juan Manuel Santos.

«Ceux qui étaient les Farc ne sont aujourd'hui ni une force insurgée ni un réel parti légal et cette grande leçon doit être apprise en profondeur», a ajouté le chef rebelle dans une lettre datée du 4 juillet, mais publiée mardi sur une page web des insurgés.

Après les Farc, Juan Manuel Santos vise à obtenir avec l'ELN une «paix complète» en Colombie, pays déchiré par une guerre interne qui, au fil des décennies, a impliqué guérillas d'extrême gauche, paramilitaires d'extrême droite et forces armées, faisant au moins huit millions de victimes, entre morts, disparus et déplacés.

Ivan Duque veut modifier l'accord

Mais M. Santos quittera le pouvoir en août et son successeur, le leader de droite Ivan Duque, a promis de modifier l'accord de 2016 avec les Farc et de durcir les négociations avec l'ELN.

La dernière guérilla de Colombie a tout de même réitéré sa volonté de maintenir le dialogue. Même si M. Bautista a déclaré qu'«après les élections dans notre pays, il y a encore un président qui représente les plus rances intérêts oligarchiques».

Les Farc, qui était la guérilla la plus active du pays, ont signé un accord historique avec le gouvernement le 24 novembre 2016 après quatre ans de négociations à Cuba. Près de 7000 guérilleros ont depuis déposé les armes et le parti nouvellement créé, la Force alternative révolutionnaire commune, aura 10 députés au Parlement à partir du 20 juillet. (afp/nxp)

Créé: 11.07.2018, 03h59

Articles en relation

8 soldats blessés dans une attaque de l'ELN

Colombie Dans une attaque à l'explosif attribuée à la guérilla ELN, 8 militaires colombiens ont été blessés dans l'ouest de la Colombie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 26 septembre 2018.
(Image: Bénédicte?) Plus...