L'ex-présidente Kirchner revient en politique

ArgentineCristina Kirchner sera candidate aux élections sénatoriales d'octobre pour s'opposer au «programme d'ajustement néolibéral».

L'ex-présidente Cristina Kirchner lors d'un discours à Buenos Aires. (20 juin 2017)

L'ex-présidente Cristina Kirchner lors d'un discours à Buenos Aires. (20 juin 2017) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'ex-présidente de la République argentine, Cristina Kirchner, installée à la Casa Rosada de 2007 à 2015 mais actuellement sans mandat politique, sera candidate aux élections sénatoriales d'octobre, ont révélé deux de ses colistiers samedi soir.

Cette candidature, qui n'était plus qu'un secret de Polichinelle, a été confirmée samedi soir, trois heures avant la limite légale de minuit, par Roberto Salvarezza et Leopoldo Moreau, deux de ses colistiers pour ces élections d'octobre, dans des déclarations à la chaîne de télévision C5N.

«Si c'est nécessaire que je sois candidate pour donner plus de voix à notre projet, je le serai», avait-elle déclaré le 25 mai, se posant en obstacle au «programme d'ajustement néolibéral».

Immunité parlementaire en vue

En cas d'élection Cristina Kirchner, empêtrée dans les affaires, bénéficierait d'une immunité parlementaire. Mise en examen dans plusieurs dossiers pour des faits de corruption durant ses deux mandats à la tête de l'Argentine, l'ancienne avocate pourrait être jugée, condamnée, mais elle ne pourrait pas être emprisonnée.

Cristina Kirchner, 64 ans, qui avait succédé à la présidence du pays à son époux Nestor (2003-2007), décédé en 2011, vient de prendre la tête de l'Unité citoyenne (UC), un front d'opposition regroupant Péronistes et centre-gauche, afin d'affronter les candidats du mouvement Cambiemos du président de centre-droit Mauricio Macri dans la province de Buenos-Aires, qui représente 40% de l'électorat.

«Il faut mettre une limite à ce gouvernement», a plaidé mardi Cristina Kirchner, lors du lancement officiel de l'UC, devant 40'000 de ses supporteurs, dans un stade de football. Lors des élections de mi-mandat du 22 octobre, quelque 34 millions d'Argentins seront appelés aux urnes pour renouveler la moitié des sièges de la Chambre des députés et un tiers de ceux du Sénat.

Le défi de Macri

Actuellement le congrès argentin est dominé par les Péronistes, mais ce mouvement est divisé en différents courants qui vont de la droite à la gauche et certains élus péronistes votent ainsi les textes présentés par le gouvernement Macri.

Le défi de Macri sera de voir ses partisans rester la deuxième force sur les bancs du parlement, voire d'amplifier sa majorité avec le soutien de ses alliés centristes. La troisième force du pays est dirigée par Sergio Massa, un péroniste de centre-droit, ancien chef de cabinet de Cristina Kirchner.

En octobre, le véritable duel à suivre sera celui «entre Kirchner et Massa, avec en ligne de mire la candidature à la tête de l'opposition pour la présidentielle de 2019», a précisé à l'AFP le sociologue et analyste politique Raul Aragon. (afp/nxp)

Créé: 25.06.2017, 01h48

A 86 ans, l'ex-président Menem brigue encore un mandat

A 86 ans, et alors même qu'il est sérieusement diminué, l'ex-président argentin Carlos Menem brigue cependant un nouveau mandat de sénateur, pour continuer d'éviter la prison dénoncent ses détracteurs. Issu de la mouvance péroniste, Carlos Menem a gouverné la 3e économie d'Amérique latine de 1989 à 1999 en menant des réformes néo-libérales.

Articles en relation

Kirchner a été inculpée de blanchiment d'argent

Argentine L'ancienne présidente devra de nouveau rendre des comptes à la justice. Plus...

L'ex-présidente Kirchner sera jugée

Argentine Impliquée dans un scandale financier, l'ex-présidente de l'Argentine va devoir répondre de ses actes devant la justice. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Ce week-end à Lausanne, les coureurs du semi-marathon et du marathon se verront proposer une bière (sans alcool) à l'issue de la course. Les organisateurs suivent ce qui se fait en Allemagne ou en Suisse alémanique. Car la bière est isotonique, riche en vitamines B10 et B12, et passe mieux que certaines autres boissons.
(Image: Bénédicte) Plus...