L'opposante Ioulia Timochenko transférée à l’hôpital

UkraineSouffrant de plusieurs hernies discales, l'ex-première ministre ukrainienne a dû être transférée de la prison à l'hôpital mercredi. Elle observe une grève de la faim depuis le 20 avril pour dénoncer les violences qu'elle subit.

Ioulia Timochenko a été emprisonnée en août 2011, puis condamnée en octobre à sept ans de prison pour «abus de pouvoir».

Ioulia Timochenko a été emprisonnée en août 2011, puis condamnée en octobre à sept ans de prison pour «abus de pouvoir». Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’ex-première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko a été transférée mercredi matin de sa prison à Kharkiv dans un hôpital de cette ville de l’est de l’Ukraine, ont confirmé les services pénitentiaires. Elle doit y être soignée de plusieurs hernies discales.

«Aujourd’hui, Ioulia Timochenko a été transportée de la colonie pénitentiaire Katchanivska vers l’hôpital», ont confirmé ces services dans un communiqué.

Selon des journalistes sur place, Mme Timochenko est entrée par une entrée latérale mercredi matin sous bonne garde policière. Quelques-uns de ses partisans ont scandé «Liberté pour Ioulia!».

La fille de l’opposante à Viktor Ianoukovitch, Evguenia, avait annoncé la veille que sa mère avait accepté d’être admise dans cet hôpital mercredi à condition d’y être soignée par un médecin allemand, dépêché par l’hôpital berlinois de la Charité.

Ce médecin, Lutz Harms, aidera l’égérie de la Révolution orange à cesser sa grève de la faim qu’elle observait depuis le 20 avril pour protester contre des violences dont elle se dit victime en prison, a précisé Evguenia Timochenko, après avoir rendu visite à sa mère en prison.

Mme Timochenko, 51 ans, a été emprisonnée en août 2011, puis condamnée en octobre à sept ans de prison pour «abus de pouvoir», pour avoir ordonné la conclusion d’un accord gazier avec la Russie en 2009 alors qu’elle dirigeait le gouvernement.

Elle fait par ailleurs l’objet d’un deuxième procès pour détournements de fonds et fraude fiscale, des délits passibles de douze ans de prison. Les faits reprochés remontent à 1997-1998 lorsqu’elle était la patronne du groupe Systèmes énergétiques unis d’Ukraine. (afp/nxp)

Créé: 09.05.2012, 09h52

Articles en relation

L'Ukraine annule un sommet boycotté par des présidents européens

Affaire Timochenko Le gouvernement annule un sommet de dirigeants européens boycotté par la plupart d'entre eux en réaction à l'emprisonnement de Ioulia Timochenko. Plus...

Timochenko accepte d'être soignée par un Allemand

Ukraine L'opposante ukrainienne emprisonnée Ioulia Timochenko, malade et en grève de la faim, dont la situation a provoqué la colère des Occidentaux à un mois de l'Euro-2012, a accepté vendredi d'être soignée en Ukraine. Plus...

Des parlementaires veulent faire soigner Timochenko en Suisse

Grève de la faim Dans une lettre adressée au Conseil fédéral, le groupe parlementaire Suisse-Ukraine demande de proposer aux autorités de Kiev de faire venir et soigner l'opposante Ioulia Timochenko. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.