La France inquiète des effets du vapotage

SantéAprès des alertes de pathologies pulmonaires sévères chez des utilisateurs de cigarettes électroniques aux USA, le gouvernement français veut éviter une pareille épidémie.

Aux Etats-Unis, plus de 380 vapoteurs ont présenté récemment de sérieux problèmes pulmonaires.

Aux Etats-Unis, plus de 380 vapoteurs ont présenté récemment de sérieux problèmes pulmonaires. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les autorités sanitaires françaises vont mettre en place un dispositif pour surveiller si l'usage des cigarettes électroniques s'accompagne ou non d'une épidémie de maladies pulmonaires sévères, comme cela semble être le cas aux Etats-Unis.

L'organisme Santé publique France a annoncé qu'elle était chargée d'élaborer, en lien avec le ministère de la Santé, «un dispositif de signalement des cas de pneumopathies sévères survenues chez des utilisateurs de dispositifs électroniques de vapotage (cigarette électronique, vaporisateurs) ou pratiquant le dabbing».

Le dabbing est une pratique qui se développe chez les consommateurs de cannabis: elle consiste à inhaler au moyen d'une pipe à eau de la vapeur issue d'une forme concentrée de cette drogue, chauffée avec un petit chalumeau.

380 cas problématiques

Ce dispositif de surveillance «fait suite à l'alerte survenue en août dernier de pathologies pulmonaires sévères chez des utilisateurs de cigarettes électroniques» lancée par les centres de contrôle sanitaires américains. Aux Etats-Unis, plus de 380 vapoteurs ont présenté récemment de sérieux problèmes pulmonaires et sept sont décédés.

Le dispositif français «s'appuie sur les signalements de pathologies pulmonaires graves prises en charge dans les hôpitaux».«Cette veille spécifique n'a pas pour objectif de surveiller les risques potentiels liés au vapotage, mais de détecter l'émergence d'une éventuelle épidémie de pneumopathies sévères en lien avec l'utilisation de dispositifs électroniques de vapotage, semblable à celle observée aux Etats-Unis», a précisé Santé publique France.

Identifier la cause

Le dispositif permettra aussi de «décrire les caractéristiques épidémiologiques, cliniques et toxicologiques des cas, si possible de la composition des produits consommés, afin d'identifier la ou les causes de ces cas de pneumopathies sévères».

Aux Etats-Unis, la plupart des malades avaient acheté des liquides au THC, la substance psychoactive du cannabis, mais on ignore encore quel ingrédient, parmi les nombreux additifs, pourrait avoir endommagé les poumons.

Une huile de vitamine E a été citée comme cause possible par l'Etat de New York, mais les autorités sanitaires fédérales n'ont pas confirmé que cette molécule était la coupable. (afp/nxp)

Créé: 19.09.2019, 15h30

Articles en relation

Dangereux, le vapotage? La science est dans le flou

Santé Malgré l'annonce de l'Inde d'interdire la cigarette électronique, les experts sont toujours dans le brouillard sur ses éventuels effets néfastes. Plus...

New York s'attaque aux cigarettes électroniques

États-Unis Accusées d'inciter les jeunes à vapoter, les cigarettes électroniques aromatisées ne seront plus vendues dans l'État de New York. Plus...

Arrêter la clope grâce à l'e-cigarette

Addiction Un centre établi à Olten propose de vapoter pour arrêter de fumer. Plus...

Les Suisses vont pouvoir vapoter avec de la nicotine

Justice Les fans des e-cigarettes avec nicotine respirent. La justice suisse donne raison à un producteur qui avait déposé un recours contre l'interdiction. Plus...

Des jeunes hospitalisés après avoir vapoté

Cigarette électronique Une dizaine de jeunes américains ayant fumé des cigarettes électroniques ont été hospitalisés pour des maladies au poumon. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.