La France vue comme une menace militaire du Brésil

Diplomatie Un rapport secret du ministère de la Défense brésilien cite Paris comme la principale menace pour le pays durant les deux prochaines décennies.

Les tensions entre Emmanuel Macron et Jair Bolsonaro ont, semble-t-il, fortement inspiré les auteurs du rapport.

Les tensions entre Emmanuel Macron et Jair Bolsonaro ont, semble-t-il, fortement inspiré les auteurs du rapport. Image: Archives /AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La France est la principale menace militaire pour le Brésil ces 20 prochaines années en raison de différends sur l'Amazonie. C'est ce qu'affirme un rapport secret du ministère brésilien de la Défense qui a fuité vendredi dans la presse.

L'ambassade de France au Brésil a ironisé sur Twitter sur «l'imagination sans limite des auteurs de ce rapport», dont le journal Folha de S. Paulo a publié des extraits.

Ce quotidien respecté explique avoir obtenu une copie de ce document d'une quarantaine de pages intitulé «Scénarios de défense 2040», rédigé à partir des prévisions de 500 membres de l'élite militaire brésilienne ayant participé à 11 réunions au ministère au cours du second semestre 2019.

Hypothèses «délirantes»

Le quotidien précise que le document comporte des «considérations géopolitiques réalistes», mais aussi des «hypothèses quelque peu délirantes», comme celle d'un attentat au virus du Sras d'«ultranationalistes du Sud-Est asiatique» lors du festival Rock in Rio en 2039.

La France est le seul pays cité en tant que constituant une menace dans les quatre grands scénarios évoqués dans le rapport. Dans l'un d'eux, le document prévoit, toujours selon le journal, que Paris pourrait «formaliser en 2035 une demande d'intervention de l'Onu» dans les territoires de la tribu indigène Yanomami, à la frontière avec le Venezuela, avec «une grande mobilisation de forces françaises en Guyane».

Avec ce département d'outre-mer qui abrite une portion de la forêt amazonienne, la France partage une frontière de 730 km avec le Brésil.

Un «partenaire stratégique»

«La France conserve depuis des décennies des relations de coopération quotidiennes, étroites et amicales avec l'armée brésilienne», a commenté l'ambassade de France sur Twitter, soulignant, en portugais, que le Brésil «est le principal partenaire stratégique» de ce pays en Amérique Latine.

«Ce rapport comprend beaucoup d'incohérences (...) et témoigne de l'impulsivité du gouvernement sur les questions diplomatiques», a de son côté estimé Nelson During, le directeur du site internet spécialisé dans les affaires de défense Defesanet.

Pour lui, le rapport du ministère de la Défense, qui a commencé à être rédigé au plus fort de la crise amazonienne, a été «fortement contaminé par la dispute entre (les présidents français Emmanuel) Macron et (brésilien Jair) Bolsonaro».

Relations tendues

Les relations diplomatiques entre la France et le Brésil se sont considérablement tendues en août dernier, au moment où des images de feux de forêt en Amazonie causaient une grande émotion internationale.

Au cours d'un sommet du G7, Emmanuel Macron avait fait appel à une «mobilisation de toutes les puissances» pour défendre l'Amazonie, «bien commun» de la planète. Son homologue brésilien en avait été ulcéré, fustigeant une «mentalité colonialiste» et une tentative de porter atteinte à la souveraineté du Brésil.

Le fait que le rapport «secret» ait fuité dans la presse «risque de ternir encore plus les relations entre la France et le Brésil», souligne Nelson During.

Pour lui, ces tensions pourraient s'avérer préjudiciables, en raison de «l'importance du partenariat entre les deux pays», notamment pour la construction de sous-marins et d'hélicoptères pour l'armée brésilienne. (ats/nxp)

Créé: 07.02.2020, 22h04

Articles en relation

30% d'incendies en plus en Amazonie en 2019

Brésil Un total de 89'178 foyers d'incendie ont été détectés en Amazonie brésilienne en 2019. Plus...

Bolsonaro rétablit les plantations sucrières

Amazonie Un décret «obsolète» interdisant la plantation de canne à sucre en Amazonie a été annulé mercredi soir par le président brésilien Jair Bolsonaro. Plus...

Brigitte insultée: Macron «triste» pour Bolsonaro

France Le président français Emmanuel Macron a déploré lundi les «propos extraordinairement irrespectueux» du président brésilien sur son épouse Brigitte. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.