La Tesla était en autopilotage lors du crash

Etats-UnisL'Autopilot était enclenché lors de l'accident mortel impliquant la Tesla X d'un homme de 38 ans, le 23 mars en Californie.

"Jamais une Model X de la marque Tesla n'a été autant endommagée" selon le Conseil national de la sécurité des transports américains. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le constructeur de voitures électriques Tesla a déclaré que le logiciel de conduite Autopilot était enclenché pendant un récent accident mortel aux Etats-Unis, un aveu qui pourrait accentuer les craintes sur ce type de système permettant des manœuvres sans l'intervention du conducteur.

Une Tesla de la gamme Model X a percuté une glissière de sécurité en béton sur une autoroute le 23 mars près de Moutain View, en Californie. Le conducteur, identifié par la presse locale comme étant un homme de 38 ans, est mort plus tard à l'hôpital.

«Dans les instants avant la collision (...) l'Autopilot était engagé», a expliqué Tesla dans un communiqué diffusé en ligne vendredi soir.

Réduction des collisions

«Il y a plus d'un an, le gouvernement américain avait estimé que la première version d'Autopilot réduisait le taux de collision de 40%», prend soin de souligner le groupe fondé en 2003 et dirigé par l'entrepreneur d'origine sud-africaine Elon Musk.

«Le conducteur avait reçu plusieurs avertissements visuels et un (avertissement) audible le prévenant qu'il devait maintenir les mains (sur le volant) plus tôt et les mains du conducteur n'ont pas été détectées sur le volant pendant les six secondes ayant précédé la collision», explique Tesla.

Aucune action entreprise

«Le conducteur a eu environ cinq secondes et 150 mètres de vue dégagée sur la barrière et la partie endommagée de la glissière de sécurité mais les enregistrements du véhicule montrent qu'aucune action n'a été entreprise», poursuit Tesla. Le fait que cette glissière ait été «emboutie au cours d'un précédent accident sans être remplacée ensuite», explique que le véhicule Tesla ait été autant accidenté, selon le groupe.

«Nous n'avons jamais vu ce niveau de dégâts sur un Model X dans d'autres accidents», affirme-t-il. Le NTSB, le régulateur des transports américain, qui s'intéresse particulièrement au système d'Autopilot permettant un certain nombre de manoeuvres sans l'intervention du conducteur, a ouvert mardi une enquête à la suite de cet accident. En 2016, un automobiliste américain avait déjà trouvé la mort au volant d'une berline Model S de Tesla équipée d'Autopilot.

Sur Twitter, les messages critiquant le manque de sécurité de ces voitures capables de rouler sans l'intervention d'un homme sont nombreux. Un utilisateur du réseau ne comprend pas le manque de compassion de la part de l'entreprise Tesla vis-à-vis des victimes. Il se questionne aussi sur la faiblesse de réaction des dirigeants d'Uber qui ont connu un accident mortel avec un de leurs véhicules autonomes en Arizona le 18 mars.

(afp/nxp)

Créé: 31.03.2018, 16h34

Articles en relation

Tesla rappelle 123'000 véhicules de type Model S

Automobile Le groupe américain a indiqué qu'il allait rappeler les voitures de la gamme fabriquées avant avril 2016 en raison d'un problème de corrosion. Plus...

Tesla pourrait faire faillite cette année

Automobile Le directeur des investissements d'un fonds spéculatif juge que le constructeur automobile va s'écrouler d'ici à cet automne. Plus...

Une rémunération de 56 milliards pour Elon Musk

Etats-Unis Les actionnaires de Tesla ont approuvé un salaire exorbitant au patron du constructeur de voitures électriques. Des dents grincent. Plus...

L’anti-Tesla voit le jour en Suisse

Mobilité Le fabricant de trottinettes Micro va commercialiser un véhicule électrique à mi-chemin entre scooter et voiture, à 13 000 francs. Plus...

Tesla optimiste sur la production de Model 3

Automobile Les retards de livraisons de la berline de milieu de gamme du constructeur de voitures électriques inquiètent les marchés. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.