La dissidence Farc crée un mouvement politique

ColombieLes dissidents Farc, dirigés par leur ex-numéro deux Ivan Marquez, ont annoncé la création d'un mouvement politique clandestin.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La dissidence des Farc, dirigée par l'ex-numéro deux de l'ancienne rébellion, Ivan Marquez, a annoncé, dans une vidéo diffusée mercredi, la création d'un mouvement politique clandestin, suite à son soulèvement armé la semaine dernière.

«Les membres du nouveau mouvement auront une activité au sein du secteur social où ils vivent, travaillent ou étudient, sans que leur appartenance politique soit publique», a déclaré Ivan Marquez, ex-chef négociateur de l'accord de paix en 2016, retourné à la clandestinité depuis plus d'un an et qui, selon les autorités, aurait trouvé refuge au Venezuela voisin.

Dans cette vidéo publiée sur YouTube, il a proclamé la création du Mouvement bolivarien pour la nouvelle Colombie, qui aura un «fonctionnement clandestin». Ivan Marquez apparaît sur les images en treillis militaire, devant des drapeaux de l'ex-guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), au côté de 15 hommes armés, dont les ex-commandants guérilleros Jesus Santrich et Hernan Dario Velasquez alias «El Paisa».

Recherchés par la justice colombienne, ces trois hommes ont annoncé le 29 août leur retour aux armes, arguant de la «trahison» par l'Etat de l'accord de paix signé par l'ex-guérilla et l'ex-président Juan Manuel Santos (2010-2018).

Avec Ivan Marquez à leur tête, les rebelles ont annoncé la création d'une nouvelle guérilla, qui reprend l'ancien nom des Farc, aujourd'hui désarmée et transformée en parti politique sous le nom de Force alternative révolutionnaire commune (Farc).

Offensive militaire

Durant sa lutte armée de plus de 52 ans, l'ex-guérilla s'était unie à deux mouvements politiques irréguliers: le Parti communiste clandestin et le Mouvement bolivarien pour la nouvelle Colombie, qui comptaient des centaines de partisans. Le parti Farc a rejeté le retour aux armes de ce groupe de dissidents et son appel aux ex-guérilleros à le rejoindre.

Au moins 90% des anciens combattants et collaborateurs de l'ex-guérilla, qui ont accepté l'accord de 2016 et déposé les armes, maintiennent leur engagement envers la paix, selon le gouvernement. Mais certains se sont mis en marge du processus et ces groupes dissidents comptent à présent quelques 2300 membres armés entre ex-Farc et nouvelles recrues, qui se dédient essentiellement au trafic de drogue et à l'exploitation minière clandestine, selon les services de renseignement militaires.

Ivan Marquez a annoncé qu'il cherchait à «coordonner les efforts» avec la guérilla de l'Armée de libération nationale (ELN), qui compte aussi environ 2300 combattants, et avec d'autres groupes dissidents. Le président Ivan Duque a lancé une offensive militaire contre ceux qu'il a qualifié de «bande de narco-terroristes qui compte sur l'hébergement et le soutien de la dictature de Nicolas Maduro» au Venezuela. Caracas a rejeté cette accusation. (afp/nxp)

Créé: 05.09.2019, 02h48

La Colombie prête à défendre sa souveraineté face aux «menaces» du Venezuela

Face aux «menaces qui viennent du régime chaviste, les autorités colombiennes ne cèdent de toute manière pas à la provocation, mais sont prêtes à garantir la souveraineté et la tranquillité des Colombiens», a déclaré le chef de la diplomatie colombienne, Carlos Holmes Trujillo, dans un enregistrement audio envoyé à la presse.

Nicolas Maduro avait accusé mardi son homologue colombien Ivan Duque de «manoeuvrer» pour «déclencher un conflit» en prétextant du retour aux armes d'anciens chefs guérilleros des Farc, un nouvel accès de tensions dans les relations exécrables entre les deux chefs d'Etat.

Articles en relation

14 dissidents des Farc tués dans un raid aérien

Colombie Le gouvernement colombien a annoncé la mort de 14 dissidents Farc dans un bombardement, un «message clair» aux ex-chefs guérilleros qui ont annoncé leur retour aux armes. Plus...

Retour aux armes d'ex-Farc: Pompeo réagit

Colombie Le chef de la diplomatie américaine a dénoncé vendredi la violation de l'accord de paix par d'anciens combattants Farc. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.