La fuite sur l'ISS pourrait être intentionnelle

EspaceLa Russie a lancé des vérifications mardi après la fuite d'oxygène survenue la semaine dernière sur un vaisseau Soyouz amarré à la Station spatiale internationale.

Fusée Soyouz.

Fusée Soyouz. Image: Archive/photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Nous étudions la version (d'un problème causé) sur Terre. Mais il y a aussi une autre version que nous n'excluons pas: une interférence délibérée dans l'espace», a indiqué Dmitri Rogozine, le directeur de l'agence spatiale russe Roskosmos.

«Il y a eu plusieurs tentatives de percer» un trou dans le Soyouz MS-09 amarré au segment russe de l'ISS, a poursuivi M. Rogozine, ajoutant que le trou semblait avoir été fait par une «main hésitante».

«De quoi s'agit-il: d'un défaut de fabrication ou d'un acte prémédité?», a affirmé M. Rogozine, cité par l'agence publique Ria Novosti.

M. Rogozine avait auparavant affirmé que la micro-fissure, qui avait provoqué jeudi une fuite d'oxygène et une chute de pression sur l'ISS sans présenter de danger pour l'équipage, était probablement due à l'impact d'une micro-météorite.

«Nous avons déjà exclu la version de la météorite», a-t-il affirmé lundi. La fissure, située sur une partie du vaisseau Soyouz qui ne sera pas utilisée pour le retour sur Terre, avait été dans un premier temps colmatée avec du ruban thermorésistant, selon la NASA.

Commission d'enquête

Une commission russe a été créée pour identifier les responsables, tandis que tous les vaisseaux Soyouz et Progress seront vérifiés, selon une source au sein du secteur spatial russe cité par Ria Novosti.

Les problèmes techniques et dysfonctionnements ne sont pas rares à bord de l'ISS et la plupart du temps sans réel danger pour l'équipage.

Le secteur spatial russe a connu plusieurs revers retentissants entre 2015 et 2017, tels que la perte d'un vaisseau cargo Progress devant ravitailler l'ISS, la défaillance d'un lanceur Proton ou encore la découverte de défauts sur la plupart des moteurs produits pour les fusées devant placer en orbite des satellites.

La Station spatiale internationale est l'un des rares exemples de coopération entre la Russie et les Etats-Unis dans un contexte de tensions sans précédent depuis la Guerre froide. (ats/nxp)

Créé: 04.09.2018, 15h30

Galerie photo

Une fusée Soyouz a décollé vers l'ISS

Une fusée Soyouz a décollé vers l'ISS Une fusée Soyouz avec trois spationautes a décollé dans la nuit de mardi à mercredi du cosmodrome de Baïkonour.

Articles en relation

Arrimée à l'ISS, la fusée Soyouz a eu une fuite

Espace Une micro-fissure causée par une météorite a laissé s'échapper de l'oxygène d'un vaisseau Soyouz amarré à la Station spatiale internationale (ISS), sans danger pour l'équipage. Plus...

Un vaisseau Soyouz s'amarre à l'ISS

Espace L'appareil qui a décollé dimanche du Kazakhstan, transporte trois spationautes. Ils rejoindront les occupants actuels de la Station spatiale internationale. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 11 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...