La juge Ruth Bader Ginsburg hospitalisée

États-UnisLa juge de la Cour suprême américaine souffrait d'une forte fièvre et de tremblements, mais devrait sortir vite de l'hôpital.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La juge de la Cour suprême américaine Ruth Bader Ginsburg, progressiste très appréciée des démocrates, a été hospitalisée pour des tremblements et une forte fièvre, a annoncé l'institution samedi.

Des problèmes de santé chez cette magistrate de 86 ans ont suscité récemment des spéculations sur une éventuelle retraite, qui permettrait au président Donald Trump de nommer un juge conservateur de plus.

Samedi soir, les nouvelles étaient plutôt rassurantes, les symptômes s'apaisant, et la juge prévoyant «de sortir de l'hôpital dès dimanche matin», a affirmé la Cour. Elle avait été hospitalisée à l'hôpital Johns Hopkins à Baltimore vendredi après de premiers examens à l'hôpital Sibley Memorial à Washington.

Ruth Bader Ginsburg, l'une des quatre progressistes de la Cour suprême, se rétablissait grâce à «des antibiotiques et une hydratation en intraveineuse», selon la plus haute instance judiciaire du pays. Les neuf juges de la Cour suprême sont nommés à vie, et la doyenne a affirmé à de nombreuses reprises qu'elle ne prendrait de retraite que si elle se ne sentait plus en mesure de gérer la charge de travail. (afp/nxp)

Créé: 24.11.2019, 04h52

Articles en relation

Impôts de Trump: la Cour suprême doit trancher

Etats-Unis Le président américain souhaite que les juges de la Cour suprême protègent ses déclarations d'impôts réclamées par le procureur de Manhattan. Plus...

Le dossier des «Dreamers» devant la Cour Suprême

Etats-Unis La haute cour américaine va se pencher sur un décret de Donald Trump visant à abolir le programme qui protège les jeunes migrants de l'expulsion. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.