La première mère porteuse enfantera son petit-enfant

PortugalLe premier cas de gestation pour autrui autorisé par les autorités portugaises est celui d'une femme de 50 ans qui portera le bébé de sa fille.

(Image d'illustration) La loi portugaise portant sur la GPA limite fortement le recours à des mères porteuses. (Samedi 9 septembre 2017)

(Image d'illustration) La loi portugaise portant sur la GPA limite fortement le recours à des mères porteuses. (Samedi 9 septembre 2017) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le premier recours à la gestation pour autrui (GPA) approuvé au Portugal concernera une femme de 50 ans qui a accepté de donner naissance à son petit-enfant pour permettre à sa fille de fonder une famille, a décidé le conseil portugais de la procréation médicalement assistée.

Approuvé à l'unanimité

«Malgré les nombreuses requêtes adressées, seul ce recours a été examiné par les membres du conseil qui l'ont approuvé à l'unanimité», a déclaré le conseil portugais de la procréation médicalement assistée dans un communiqué cité samedi dans la presse. Après le feu vert de cette institution, la demande va être présentée à l'Ordre des médecins portugais qui doit émettre un avis, sans effet contraignant, dans un délai de 60 jours. Selon l'hebdomadaire Expresso, la femme ayant fait cette demande, âgée de 30 ans, ne peut plus enfanter depuis l'ablation de son utérus des suites d'une endométriose sévère. Avant cet acte chirurgical, ses ovocytes avaient été prélevés, puis congelés.

Stérilité féminine

La loi portugaise portant sur la GPA, votée en juillet 2016, limite le recours à des mères porteuses aux cas de stérilité féminine liés notamment à l'absence ou au dysfonctionnement de l'utérus et sans contrepartie financière pour la mère porteuse.

Le texte impose également un contrat écrit entre les parties concernées qui précise notamment les dispositions à prendre en cas de malformation du foetus ou d'une éventuelle interruption volontaire de grossesse (IVG). (afp/nxp)

Créé: 09.09.2017, 17h33

Articles en relation

Une mère porteuse pour les West-Kardashian

People Kim Kardashian et Kanye West attendent un troisième enfant pour lequel ils ont eu recours à une mère porteuse. Plus...

Commerce de mères porteuses: l'accusée nie

Cambodge Le procès d'une infirmière australienne accusée d'avoir dirigé une clinique spécialisée dans la gestation pour autrui s'est ouvert mardi. Plus...

Un couple gay bloqué avec son bébé à Bangkok

Thaïlande Un couple hispano-américain est bloqué en Thaïlande avec son bébé de 14 mois, dont la mère porteuse thaïlandaise conteste en justice le départ. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Ce week-end à Lausanne, les coureurs du semi-marathon et du marathon se verront proposer une bière (sans alcool) à l'issue de la course. Les organisateurs suivent ce qui se fait en Allemagne ou en Suisse alémanique. Car la bière est isotonique, riche en vitamines B10 et B12, et passe mieux que certaines autres boissons.
(Image: Bénédicte) Plus...