La statue d'un homme en érection crée la polémique

BelgiqueUn parcours alternatif a été dressé à l'endroit des visiteurs qui ne souhaitent pas croiser la statue montrant un homme nu, faisant un pont arrière avec ses mains et ses pieds.

Au musée du Middelheim, la représentation de femmes nues suscite moins de réactions que celle des hommes nus.

Au musée du Middelheim, la représentation de femmes nues suscite moins de réactions que celle des hommes nus. Image: DR/ Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les visiteurs du musée du Middelheim, à Anvers, en Belgique, n'en finissent pas d'être intrigués par une drôle de statue. Celle-ci représente un homme nu en érection, dans une position acrobatique. Actuellement en construction, l'oeuvre montre un personnage masculin dans le plus simple appareil faisant un pont arrière avec ses mains et ses pieds.

En dehors de son t-shirt et de ses chaussettes, la nudité de la création est bien perceptible. La grande érection de l'homme peut être vue. Elle transperce fièrement l'air, souligne le quotidien belge, De Standaard.

Plusieurs promeneurs ont déjà réagi avec stupéfaction en croisant cette oeuvre d'art dénommée «Arc de Triomphe», précise de son côté LaLibre

Parcours alternatif

A l'origine de l'oeuvre, le collectif autrichien Gelatin. «Nous constatons que des corps nus peuvent émouvoir certains visiteurs. Nous avons pourtant exposé des représentations de femmes nues, ce qui suscite apparemment moins de réactions», indique Sara Weyns du musée du Middelheim à la TV locale ATV.

Un parcours alternatif a été dressé à l'attention des visiteurs ne souhaitant pas croiser la statue de l'homme en érection.

Dès que sa conception sera achevée, elle sera posée sur un socle le long d'un parcours dans le parc. Les feuilles des arbres cacheront les parties intimes. L'oeuvre sera exposée dès le 1er juin dans le cadre de l'exposition «Experience traps». (eto/nxp)

Créé: 02.05.2018, 14h08

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.