Le PDG de Google entendu au Congrès américain

Etats-UnisUne audition se tiendra le 5 décembre prochain où le patron de Google sera entendu. Elle portera sur les opérations d'influences étrangères.

Le patron de Google sera entendu lors d'une audition sur les opérations d'influences étrangères, le 5 décembre prochain.

Le patron de Google sera entendu lors d'une audition sur les opérations d'influences étrangères, le 5 décembre prochain. Image: Chandan Khanna/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le PDG de Google, Sundar Pichai, témoignera lors d'une audition au Congrès la semaine prochaine où les parlementaires américains l'interpelleront sur la «transparence» et les «pratiques de filtrage» utilisées par le géant de l'internet, ont annoncé mercredi des élus.

L'audition par la commission judiciaire de la Chambre des représentants, à majorité républicaine jusqu'en janvier, intervient après des critiques du président Donald Trump et de certains élus dénonçant la «partialité» des géants du web et reprochant, sans preuves à l'appui, la censure des voix conservatrices.

En septembre, Sundar Pichai avait refusé de participer à une audition au Sénat sur la question des opérations d'influences étrangères. Les parlementaires avaient interrogé les dirigeants de Facebook et Twitter.

Dans son communiqué annonçant l'audition, la commission de la Chambre basse indique qu'elle «examinera une potentielle partialité et un besoin de davantage de transparence au regard des pratiques de filtrage» de Google.

Manipulation de l'opinion publique

Bob Goodlatte, le président républicain de la commission, a indiqué que cette audition prêterait attention à la façon dont les sociétés d'internet pourraient «supprimer des points de vue précis et manipuler l'opinion publique».

«Les Américains placent leur confiance dans les grandes entreprises de la tech pour faire honneur à la liberté d'expression», a-t-il poursuivi dans un communiqué. «C'est la responsabilité du Congrès auprès du peuple américain de faire en sorte que les géants de la technologie soient transparents et responsables de leurs pratiques.»

Il y a peu de d'indices suggérant que Google, pour des raisons politiques, fausse les résultats de recherche, selon des spécialistes des technologies. L'entreprise américaine est aussi sous le feu des critiques de la part de certains de ses employés, une centaine d'entre eux ayant exigé mardi que Google abandonne un projet de moteur de recherche en Chine respectant les règles de censure imposées par Pékin à ses internautes. (afp/nxp)

Créé: 28.11.2018, 22h05

Articles en relation

Des employés de Google rejettent le projet chinois

High-tech Plusieurs dizaines d'employés de la firme Google s'opposent au projet de moteur de recherche en Chine et qui aiderait à «opprimer les plus vulnérables». Plus...

Google accusé d'«espionner» ses clients

Informatique Des associations de consommateurs européennes reprochent au géant américain de traquer les utilisateurs sans clairement les avertir. Plus...

Harcèlement: Google fait son mea culpa

Etats-Unis La direction de Google a promis des changements après le scandale de harcèlement sexuel qui a secoué l'entreprise. Plus...

Les employés de Google manifestent au siège

Etats-Unis Des milliers d'employés de Google ont quitté le travail jeudi pour protester contre le harcèlement sexuel. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.