Le boss de la pharma se moque des lycéens prodiges

AustralieAvec 20 dollars, de jeunes australiens ont recréé un médicament à 750 dollars. Martin Shkreli, l'ex-PDG de Turing Pharmaceutical, n'a pas apprécié la leçon.

Ces lycéens sont parvenus à dénoncer le scandale visant la hausse du prix du Daraprim.

Ces lycéens sont parvenus à dénoncer le scandale visant la hausse du prix du Daraprim. Image: Université de Sydney

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un ancien PDG d'entreprise pharmaceutique surnommé «l'homme le plus détesté des Etats-Unis» pour avoir augmenté le prix d'un médicament de 5000% s'est moqué de lycéens de Sydney qui sont parvenus à recréer à peu de frais le principe actif du remède en question.

Martin Shkreli, ancien patron de Turing Pharmaceutical, avait suscité une vague d'indignation mondiale en faisant passer le prix d'un comprimé de Daraprim de 13,50 dollars à 750 dollars du jour au lendemain.

Des élèves d'un lycée de Sydney ont décidé de dénoncer à leur façon ce scandale en recréant la pyriméthamine, principe actif du Daraprim, un antiparasitaire qui peut être utilisé contre des co-infections du sida.

Réponses sarcastiques

En réponse, Martin Shkreli a publié sur Twitter des remarques sarcastiques. «Les coûts de la main d'oeuvre et des équipements? Je ne savais pas qu'on pouvait obtenir que des physiciens chimistes travaillent gratuitement», dit-il. «Je devrais me servir de lycéens pour fabriquer mes médicaments!»

M. Shkreli avait expliqué que le Daraprim n'était pas rentable au prix initial. Sa société venait de racheter les droits de ce médicament commercialisé depuis 62 ans.

«Et pourquoi acheter des équipements si je peux me servir gratuitement de ceux du labo?! Et ces enseignants qui leur ont expliqué quoi faire, ils travaillent gratuitement, hein», a ajouté M. Shkreli.

Pour 20 dollars

James Wood, l'un des lycéens, a dit que ses camarades et lui étaient parvenus, à partir de 20 dollars de médicaments, à recréer des quantités d'une valeur de plusieurs milliers de dollars.

Turing continue d'avoir l'exclusivité de la vente aux Etats-Unis de la seule forme du médicament approuvée par les autorités américaines mais, selon les médias, a réduit à destination des hôpitaux son prix de moitié à la suite du scandale. Le Daraprim, qui figure sur la liste des médicaments essentiels de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), est bon marché dans la plupart des autres pays.

Après avoir indigné Twitter avec ses commentaires, Martin Shkreli a publié vendredi une vidéo sur YouTube où il se montre plus amène. «Ces étudiants australiens sont la preuve que l'économie du 21e siècle résoudra le problème de la souffrance humaine à travers les sciences et la technologie», a-t-il affirmé.

(afp/nxp)

Créé: 02.12.2016, 09h59

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Soumise au vote populaire le 4 mars prochain, l'initiative «No Billag» vise à supprimer la redevance radio et télévision. Si tel devait être le cas, la RTS fermerait boutique, selon son directeur, publié le 22 novembre 2017
Plus...