Le gouvernement de plus en plus fragilisé

SlovaquieUn petit parti de la coalition au pouvoir veut des élections anticipées en réponse aux manifestations contre la corruption.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le gouvernement slovaque a fait un pas de plus vers sa dislocation lundi. Un petit parti de la coalition au pouvoir Most-Hid («Pont») veut réclamer des élections anticipées en réponse aux manifestations contre la corruption qui ont suivi la mort d'un journaliste.

Après plus de huit heures de discussions, Most-Hid a annoncé qu'il chercherait à conclure un accord avec les autres partis de la coalition sur la tenue d'un scrutin anticipé. En cas de rejet de leur proposition, il quittera le gouvernement, privant ce dernier de majorité parlementaire.

La Slovaquie est confrontée à une grave crise politique déclenchée par la mort en février du journaliste d'investigation Jan Kuciak, qui enquêtait sur des affaires de fraude impliquant des hommes d'affaires liés au monde politique et de sa compagne. Depuis le Premier ministre Robert Fico, au pouvoir pendant dix des douze dernières années, s'efforce de maintenir la cohésion de son gouvernement de coalition face à l'onde de choc provoquée par ce double assassinat.

Son plus proche allié, le ministre de l'Intérieur Robert Kalinak, membre fondateur du parti Smer du Premier ministre, a démissionné lundi matin, ce que le parti Most-Hid réclamait depuis la semaine dernière. Mais la petite formation a, face à l'ampleur de la grogne de la population, durci encore ses demandes.

Le pays a connu ses plus grandes manifestations depuis 1989 vendredi dernier, avec 50'000 personnes dans les rues de Bratislava et des milliers d'autres dans d'autres villes. (ats/nxp)

Créé: 13.03.2018, 00h34

Articles en relation

Ministre poussé vers la sortie après un assassinat

Slovaquie Un journaliste, tué par balles avec sa fiancée, avait enquêté sur la corruption des hommes politiques slovaques. Plus...

Manif en Slovaquie: «Fico couche avec la mafia»

Corruption Au moins dix mille personnes se sont rassemblées vendredi soir sur une place de Bratislava pour dénoncer la corruption et réclamer la démission du premier ministre Robert Fico. Plus...

Meurtre d'un journaliste: sept suspects relâchés

Slovaquie Sept personnes arrêtées dans le cadre de l'enquête sur le meurtre d'un journaliste enquêtant sur la mafia ont été remises en liberté. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Visite du pape en Suisse, paru le 21 juin.
(Image: Bénédicte) Plus...