Le procès d'Abdeslam reporté au 5 février

BelgiqueLe procès en Belgique du djihadiste français est reporté au mois de février 2018.

Sécurité renforcée à l'extérieur du tribunal belge.

Sécurité renforcée à l'extérieur du tribunal belge. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Salah Abdeslam sera jugé le 5 février à Bruxelles pour une fusillade en Belgique pendant sa cavale après les attentats de Paris.

Le procès du seul survivant des commandos qui ont attaqué Paris le 13 novembre 2015 aurait dû à l'origine s'ouvrir lundi pour quatre jours. Il a été reporté à la demande de son avocat, Sven Mary.

Comme attendu, ni le parquet fédéral, ni le tribunal correctionnel composé de trois juges, ne se sont opposés à la demande de l'avocat, qui vient tout juste d'accepter de défendre à nouveau Salah Abdeslam et réclame du temps pour se préparer.

Le procès, dont l'organisation a nécessité une intense coopération judiciaire franco-belge, se tiendra sur quatre jours, avec relâche le mercredi, a précisé la présidente du tribunal lors de l'audience lundi matin.

Salah Abdeslam sera jugé pour une fusillade avec des policiers survenue le 15 mars 2016 dans la commune bruxelloise de Forest, dans une des planques où il s'était réfugié durant sa cavale de quatre mois.

S'il est alors parvenu à s'enfuir avec un complice, ce raid policier a de fait précipité la fin de sa cavale. Le Français d'origine marocaine qui a grandi à Bruxelles a été arrêté le 18 mars non loin de là, à Molenbeek.

Comparution très attendue

Avec Sofiane Ayari, le complice de sa fuite interpellé en même temps que lui, il doit répondre de «tentative d'assassinat sur plusieurs policiers» et «port d'armes prohibées», le tout «dans un contexte terroriste».

Abdeslam devait initialement s'y défendre seul, mais sa famille l'a convaincu de se faire assister d'un avocat.

Me Mary avait assuré sa défense lors de ses premiers interrogatoires devant les enquêteurs belges au lendemain de son arrestation. Il avait ensuite jeté l'éponge en octobre, critiquant l'attitude de son client.

Incarcéré depuis fin avril 2016 à Fleury-Mérogis (région parisienne), le djihadiste de 28 ans est toujours resté mutique face aux enquêteurs français depuis un an et demi. Et c'est contre toute attente qu'il avait décidé en septembre de comparaître pour le procès de la fusillade de Forest.

Cette première comparution publique est logiquement très attendue pour évaluer dans quelle mesure il est prêt à collaborer avec la justice. Il est susceptible de «donner des clés» sur l'organisation de cette même équipe de djihadistes à l'origine des attentats de Paris et de Bruxelles (32 morts le 22 mars 2016), ce qui est «important pour les victimes», soulignait récemment Frédéric Van Leeuw, le procureur fédéral de Belgique.

Les attaques de Paris et Bruxelles ont été revendiquées par l'organisation Etat islamique (EI).

(afp/nxp)

Créé: 18.12.2017, 09h10

Articles en relation

Le procès d'Abdeslam va être reporté

Bruxelles Le djihadiste français doit être jugé à Bruxelles pour une fusillade en Belgique pendant sa cavale après les attentats de Paris. Plus...

Salah Abdeslam a demandé pardon à sa mère

Attentats de Paris Un des frères du seul terroriste encore vivant du 13 novembre 2015 s'est confié à un quotidien belge après avoir rendu visite au détenu. Plus...

L'avocat d'Abdeslam veut reporter le procès

Belgique Salah Abdeslam, seul survivant des commandos des attentats parisiens de novembre 2015, doit comparaître lundi prochain à Bruxelles. Plus...

Abdeslam, remis à la Belgique pour un procès

Attentats de Paris Salah Abdeslam sera remis «provisoirement» à la Belgique le temps d'un procès pour une fusillade pendant sa cavale après les attentats de Paris. Plus...

Salah Abdeslam serait au bord du suicide

Attentats de Paris La justice surveille étroitement le seul terroriste encore vivant des attentats de Paris, de 2015. Plus...

Galerie photo

Des attentats à Paris à la traque des djihadistes (13 novembre 2015 à janvier 2018)

Des attentats à Paris à la traque des djihadistes (13 novembre 2015 à janvier 2018) Les attentats du 13 novembre à Paris ont fait 130 morts et 351 blessés. L'organisateur présumé, Salah Abdeslam, est le seul terroriste survivant. Il dort en prison.

Articles en relation

Le procès d'Abdeslam va être reporté

Bruxelles Le djihadiste français doit être jugé à Bruxelles pour une fusillade en Belgique pendant sa cavale après les attentats de Paris. Plus...

Salah Abdeslam a demandé pardon à sa mère

Attentats de Paris Un des frères du seul terroriste encore vivant du 13 novembre 2015 s'est confié à un quotidien belge après avoir rendu visite au détenu. Plus...

L'avocat d'Abdeslam veut reporter le procès

Belgique Salah Abdeslam, seul survivant des commandos des attentats parisiens de novembre 2015, doit comparaître lundi prochain à Bruxelles. Plus...

Abdeslam, remis à la Belgique pour un procès

Attentats de Paris Salah Abdeslam sera remis «provisoirement» à la Belgique le temps d'un procès pour une fusillade pendant sa cavale après les attentats de Paris. Plus...

Salah Abdeslam serait au bord du suicide

Attentats de Paris La justice surveille étroitement le seul terroriste encore vivant des attentats de Paris, de 2015. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des déchets plastiques dans le Léman. Paru le 18 avril 2018.
(Image: Bénédicte?) Plus...