Le «revenge porn» sera puni plus sévèrement

DanemarkCeux qui diffuseront des images intimes risqueront à l'avenir jusqu'à deux ans de prison

Image: Archives/Photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Danemark a présenté vendredi des mesures pour limiter le «revenge porn», qui consiste à diffuser photos ou vidéos intimes sur les réseaux sociaux sans le consentement des personnes concernées. Il veut punir la pratique de deux ans de prison.

«Les photos d'anciens amants sont partagées en ligne d'une manière choquante», a souligné le premier ministre danois Lars Løkke Rasmussen sur Facebook. «Les victimes portent en elles les cicatrices (de cette pratique) leur vie durant».

Au Danemark, 17% des hommes et 13% des femmes de 15 à 25 ans ont des photos d'eux nus publiées sur Internet, selon des chiffres avancés par le gouvernement. Aucune donnée ne permet de savoir la part de ces photos publiée sans leur accord.

Le projet gouvernemental, présenté par les ministres de la Justice, de la Parité et de l'Éducation, vise aussi à informer les victimes de la marche à suivre quand elles portent plainte. Jusqu'à présent ce type de harcèlement sexiste était passible de six mois de prison.

Le gouvernement prévoit de mettre en place une étude sur la perception par les jeunes des genres, des corps et de la sexualité en lien avec leur comportement en ligne. Un programme éducatif devrait également être lancé dans les écoles. (ats/nxp)

Créé: 03.02.2017, 21h33

Articles en relation

Toujours plus de prédateurs sexuels sur la Toile

Criminalité L'abus sexuel d'enfant en ligne et le harcèlement sexiste, ou «revenge porn», sont en hausse sur internet, a averti mercredi Europol. Plus...

Berne refuse de légiférer sur le «revenge porn»

Rupture amoureuse Contrairement à la France, le Conseil fédéral estime que légiférer contre les revanches pornographiques après des ruptures ne protégera pas mieux les victimes. Plus...

Le «porno vengeur» fait un malheur

Internet Le «revenge porn» («porno vengeur») consiste à publier sur internet des photos d’ex-copines dénudées. Des sites spécialisés font des ravages aux Etats-Unis. La résistance s’organise lentement. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Les intempéries paralysent une partie de la Suisse
(Image: Bénédicte) Plus...