Les Etats-Unis isolés sur le climat

Sommet du G20 Accord de Paris, commerce: les divergences entre les Européens et les Etats-Unis risquent d'être nombreuses à Hambourg.

«Nous n'allons pas masquer les différences mais au contraire les désigner» a déclaré Angela Merkel. (Jeudi 6 juillet 2017)

«Nous n'allons pas masquer les différences mais au contraire les désigner» a déclaré Angela Merkel. (Jeudi 6 juillet 2017) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le sommet du G20 qui s'ouvre vendredi va souligner l'isolement des Etats-Unis sur le climat, «de très nombreux pays» étant déterminés à aller de l'avant avec l'Accord de Paris, a dit jeudi Angela Merkel.

«De très, très nombreux pays veulent continuer à appliquer l'Accord de Paris», a déclaré à la presse la chancelière allemande à la veille du sommet des dirigeants des vingt pays les plus riches de la planète à Hambourg.

Sur le climat, les discussions ne seront «pas faciles» avec les Etats-Unis, a pronostiqué Angela Merkel, hôte du sommet. Le président Donald Trump a annoncé en juin le retrait de l'accord international de Paris visant à lutter contre le réchauffement de la planète. «Et bien sûr nous n'allons pas masquer les différences mais au contraire les montrer du doigt, car il y a sur certaines questions essentielles des divergences d'opinion», a encore dit Angela Merkel.

L'Accord de Paris est «irréversible»

Concrètement, les conseillers des dirigeants du G20, qui négocient depuis déjà plusieurs jours en vue d'aboutir à une déclaration finale du sommet, s'orientent vers un texte constatant le désaccord sur le climat, selon plusieurs sources proches des discussions.

Le texte final, encore susceptible d'évoluer, pourrait souligner que l'Accord de Paris est «irréversible», alors que Donald Trump a plaidé pour une renégociation, souligne une de ces sources.

En outre, tous les pays du G20 en dehors des Etats-Unis veulent réaffirmer dans le texte leur engagement à continuer à appliquer l'accord sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre et «constater» le fait que les Etats-Unis ont choisi une autre voie.

Certains pays s'inquiétaient que l'Arabie Saoudite en particulier, un des premiers producteurs de pétrole au monde, ne se désolidarise au G20 des pays favorables à l'Accord de Paris pour éviter de s'aliéner les Etats-Unis.

Protectionnisme

Sur le commerce, les discussions sont également difficiles en raison des velléités protectionnistes de la nouvelle administration américaine, qui menace la Chine de sanctions dans l'acier et l'Allemagne dans l'automobile.

La question semble d'ailleurs avoir été un sérieux point d'achoppement lors d'un entretien entre Angela Merkel et Donald Tump jeudi soir à Hambourg.

«Les Américains pensent-ils toujours que le commerce mondial doit être examiné à l'aune d'une seule question (l'Amérique en ressort gagnante ou pas ?) ou va-t-on réussir à les convaincre que si tout le monde joue de façon équitable, tout le monde en sortira gagnant ?», s'est interrogé le chef de la diplomatie allemande, Sigmar Gabriel, sur la chaîne ARD au sortir de cet entretien.

Selon des négociateurs, il est peu probable que les Etats-Unis acceptent de souscrire au G20 à une déclaration condamnant explicitement le protectionnisme, comme ils l'avaient fait lors d'un récent sommet du G7 en Italie.

Compromis

«Les pays du G20 ne sont pas ceux du G7», relevait une source proche des négociations, en référence principalement à la Chine, que les Etats-Unis mettent le plus souvent en cause en matière commerciale.

Les conseillers des dirigeants chargés de négocier en coulisses travaillent donc sur un texte de compromis qui soulignerait l'importance du libre-échange tout en reconnaissant le droit pour un pays de se défendre commercialement en cas de pratiques illégales.

«Ce serait une première», si un terme évoquant des instruments de défense commerciale apparaissait dans le communiqué du G20, soulignait une source proche des négociations. (ats/nxp)

Créé: 06.07.2017, 23h19

Articles en relation

La manifestation anti-G20 dégénère à Hambourg

Allemagne La police est intervenue en force jeudi soir pour disperser les rassemblements. Au moins 76 policiers et deux protestataires ont été blessés. Plus...

Parcours d'obstacles pour Trump en Europe

Diplomatie Le président américain est de retour en Europe à partir de ce mercredi. Il assistera à son premier sommet du G20 et rencontrera Vladimir Poutine. Plus...

Première rencontre Trump-Poutine vendredi

Etats-Unis - Russie La toute première rencontre entre les présidents russe et américain se déroulera vendredi à Hambourg, en marge du G20. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...