Les deux fugitifs se sont suicidés par arme à feu

CanadaLa police a précisé lundi qu'elle enquête pour déterminer si les deux armes retrouvées sont également liées aux homicides dont sont soupçonnés les deux amis d'enfance.

Les deux amis d'enfance étaient recherchés depuis plus de deux semaines.

Les deux amis d'enfance étaient recherchés depuis plus de deux semaines. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les deux jeunes Canadiens traqués pendant plus de deux semaines pour un triple meurtre se sont probablement suicidés par arme à feu, a annoncé lundi la police à la suite des autopsies des corps retrouvés la semaine dernière dans le nord de la province du Manitoba.

«Les deux hommes sont morts des suites de ce qui semble être un suicide par balle», a annoncé la police fédérale dans un communiqué. Elle a précisé enquêter pour déterminer si les deux armes retrouvées à proximité des corps sont également liées aux homicides dont sont soupçonnés les deux amis d'enfance.

Les autopsies n'ont pas permis de déterminer la date et l'heure exacte de la mort, mais il y a de «bonnes indications» que les deux hommes étaient vivants «pendant quelques jours» après avoir été vus pour la dernière fois fin juillet près de Gillam, dans le nord du Manitoba.

La gendarmerie royale du Manitoba (GRC, police fédérale) avait indiqué avoir retrouvé les deux corps mercredi dernier dans un fourré, à quelques kilomètres de l'endroit où leur véhicule, calciné, avait été découvert. L'identification des deux corps met ainsi fin à une vaste chasse à l'homme qui a tenu le pays en haleine pendant plus de deux semaines.

Le mobile reste une énigme

Kam M., 19 ans, et son ami d'enfance Bryer S., qui aurait eu 19 ans en début de semaine dernière selon les médias, sont accusés d'avoir tué mi-juillet un professeur de botanique de 64 ans, Leonard D., qui enseignait en Colombie-Britannique (ouest), a priori sans préméditation et pour une raison inconnue.

Ils avaient ensuite dérobé son véhicule puis parcouru quelque 3000 km avant d'être repérés dans le nord du Manitoba, où se sont concentrées les recherches. La police, lourdement armée et épaulée par des chiens pisteurs, des drones et avions de l'armée munis de caméras thermiques, a ratissé jour et nuit la zone boisée dense et inhospitalière de 11'000 km2 peuplée d'ours, de loups et d'insectes piqueurs dans laquelle les fugitifs s'étaient retranchés.

Les deux adolescents étaient également soupçonnés du meurtre d'un jeune couple: Lucas F., un Australien de 23 ans, et son amie américaine Chynna D., 24 ans. Leurs corps avaient été retrouvés le 15 juillet dans le nord de la Colombie-Britannique, d'où étaient originaires les meurtriers présumés. Le mobile de ce triple homicide reste à ce jour une énigme, mais la police a promis de communiquer les résultats de l'enquête «au cours des prochaines semaines». (afp/nxp)

Créé: 12.08.2019, 23h24

Articles en relation

Le résultat des autopsies attendu lundi

Traque au Canada Les résultats des autopsies de deux hommes retrouvés après une longue traque au Canada doivent être rendus publics ce lundi. Plus...

La police aurait trouvé les corps des deux fugitifs

Canada Les deux hommes recherchés pour un triple meurtre survenu en juillet auraient été retrouvés morts par les autorités canadiennes. Plus...

Suicidaire? Faites-vous aider!

«Chercher de l'aide n'est pas un aveu de faiblesse ! C'est une démarche courageuse et positive», affirme l’association Stopsuicide, dont la mission est de parler, faire parler, informer, sensibiliser et augmenter les possibilités de prévention.

N'hésitez pas à téléphoner, notamment aux structures suivantes : «La Main Tendue» (composer le 143), la «Ligne d'aide pour jeunes» (composer le 147), «Malatavie Ligne Ados» (HUG - Children Action), 022 372 42 42.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...