Les féministes réagissent à la tribune du «Monde»

HarcèlementLes féministes réagissent ce mercredi à la tribune signée par un collectif de femmes dont Deneuve et les accusent de «refermer la chape de plomb» soulevée par l'affaire Weinstein.

Catherine Deneuve fait partie d'un collectif de femmes qui s'inquiètent d'un retour du «puritanisme» après l'affaire Weinstein.

Catherine Deneuve fait partie d'un collectif de femmes qui s'inquiètent d'un retour du «puritanisme» après l'affaire Weinstein. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Des militantes féministes françaises répliquent mercredi à la tribune défendant la «liberté» des hommes «d'importuner», signée par une centaine de femmes dont l'actrice Catherine Deneuve, les accusant de vouloir «refermer la chape de plomb» soulevée par le scandale Weinstein et de «mépriser» les victimes de violences sexuelles.

«Dès que l'égalité avance, même d'un demi-millimètre, de bonnes âmes nous alertent immédiatement sur le fait qu'on risquerait de tomber dans l'excès», affirment ces féministes signataires d'un texte publié sur le site francetvinfo.

Ce texte se veut une «réponse» à la tribune publiée mardi dans le quotidien français Le Monde par un collectif de femmes qui s'inquiètent d'un retour du «puritanisme» après l'affaire Weinstein.

«Le viol est un crime. Mais la drague insistante ou maladroite n'est pas un délit, ni la galanterie une agression machiste», soutient le collectif d'écrivaines, comédiennes, chercheuses et journalistes qui s'expriment dans la tribune publiée par Le Monde. Elles s'inquiètent de l'avènement d'«un féminisme qui prend le visage d'une haine des hommes et de la sexualité».

‹Banaliser les violences sexuelles›

«En France, chaque jour, des centaines de milliers de femmes sont victimes de harcèlement. Des dizaines de milliers d'agressions sexuelles. Et des centaines de viols», répliquent les féministes signataires, une trentaine, dont la militante Caroline De Haas, des journalistes et de nombreuses militantes associatives.

Pour elles, les femmes qui ont signé la tribune du Monde «mélangent délibérément un rapport de séduction, basé sur le respect et le plaisir, avec une violence».

Affirmant que la plupart des personnalités citées dans Le Monde sont «récidivistes en matière de défense de pédocriminels ou d'apologie du viol», les militantes féministes estiment qu'elles «utilisent une nouvelle fois leur visibilité médiatique pour banaliser les violences sexuelles» et «méprisent de fait les millions de femmes qui subissent ou ont subi ces violences».

«Avec ce texte, elles essayent de refermer la chape de plomb que nous avons commencé à soulever. Elles n'y arriveront pas», poursuivent les signataires.

Se référant au célèbre hashtag #BalanceTonPorc, elles concluent: «Les porcs et leurs allié.e.s ont raison de s'inquiéter. Leur vieux monde est en train de disparaître». (afp/nxp)

Créé: 10.01.2018, 08h43

Articles en relation

Catherine Deneuve défend «la liberté d'importuner»

Liberté sexuelle Un collectif de femmes, dont l'actrice Catherine Deneuve, s'élève contre une «campagne de délations» qui a démarré après l’affaire Weinstein. Plus...

Parti norvégien éclaboussé par un scandale sexuel

Harcèlement Trond Giske, numéro 2 du parti travailliste en Norvège, est accusé de harcèlement sexuel. Il a démissionné dimanche. Plus...

Un arbitre sumo s'excuse pour harcèlement sexuel

Japon Un haut responsable de l'arbitrage a présenté ses excuses à la victime, un jeune arbitre. Plus...

Hollywood lance un projet anti-harcèlement sexuel

Cinéma De nombreuses célébrités se sont mobilisées pour créer le projet de soutien légal pour les victimes. Plus...

Enquête interne contre le maestro Charles Dutoit

Harcèlement sexuel Le chef d'orchestre suisse, qui fait l'objet d'une plainte pour harcèlement, fait désormais l'objet d'une enquête de l'Orchestre symphonique de Montréal. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Visite du pape en Suisse, paru le 21 juin.
(Image: Bénédicte) Plus...