Londres a observé un élan dans les discussions

BrexitLa Grande-Bretagne a jusqu'à la fin du mois de septembre pour présenter une proposition d'accord écrite sur le Brexit à l'Union Européenne.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le ministre britannique du Brexit, Stephen Barclay, a estimé vendredi qu'il y avait un «élan» dans les discussions avec l'Union européenne pour arriver à un accord sur le départ du Royaume-Uni, à l'issue d'une rencontre avec le négociateur de l'UE Michel Barnier à Bruxelles.

La Commission européenne est beaucoup plus sobre dans son communiqué publié à l'issue de l'entretien, indiquant que les deux responsables sont tombés d'accord pour que «les discussions techniques se poursuivent».

«Je pense que les deux parties veulent arriver à un accord et nous travaillons dur pour cela», a déclaré M. Barclay. «Nous avançons, il y a un élan, les discussions continueront la semaine prochaine entre les équipes techniques».

Une «police d'assurance»

Les discussions concernent un premier ensemble de «concepts, principes et idées soumis par le Royaume-Uni», a précisé Bruxelles.

Elles interviennent six semaines avant la date prévue du Brexit, le 31 octobre. Le premier ministre Boris Johnson souhaite un accord au sommet européen des 17/18 octobre, mais il se dit aussi déterminé à ce que son pays quitte l'UE à la date prévue et refuse de demander aux 27 un report.

Dans son communiqué, Bruxelles rappelle qu'il est «essentiel» qu'une «solution réalisable et juridiquement opérationnelle» remplace le «backstop» (filet de sécurité). Cette «police d'assurance» doit empêcher le retour d'une frontière dure entre les deux Irlandes. Un dispositif que Boris Johnson veut supprimer, ce que les Européens refusent jusqu'à présent. (afp/nxp)

Créé: 20.09.2019, 16h08

Galerie photo

Brexit: le Royaume-Uni va bel et bien divorcer de l'UE

Brexit: le Royaume-Uni va bel et bien divorcer de l'UE Le Royaume-Uni et l'Union européenne ont trouvé un accord réglant les modalités de leur divorce, ce 17 octobre 2019.

Articles en relation

Brexit: jusqu'à septembre pour une proposition

Londres La Grande-Bretagne a jusqu'à la fin du mois de septembre pour présenter une proposition d'accord écrite sur le Brexit à l'Union Européenne. Plus...

L'OCDE abaisse fortement ses prévisions

Conjoncture L'OCDE prévoit pour 2019 une chute de la croissance sous le seuil de 3% en raison des incertitudes crées par la guerre commerciale, le Brexit et l'endettement privé. Plus...

L'UE appelle Londres à négocier sérieusement

Brexit Bruxelles met en garde les eurosceptiques britanniques des conséquences d'un «no deal». Plus...

Airbus s'inquiète du Brexit

Royaume-Uni Mercredi, le géant de l'aéronautique s'est exprimé sur le futur départ des Britanniques de l'Union européenne. Plus...

La suspension du Parlement est-elle fondée?

Brexit Décidée par Boris Johnson, la suspension du Parlement est dénoncée par les opposants comme une manoeuvre pour imposer un Brexit sans accord. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.