Mali: une vingtaine de djihadistes «neutralisés»

TerrorismeL'opération a eu lieu dans le nord-est du Mali, à Akabar et réunissait l'armée malienne et la force française Barkhane.

Un véhicule de la force française Barkhane, le 1er avril dernier, au Mali. (Image d'illustration)

Un véhicule de la force française Barkhane, le 1er avril dernier, au Mali. (Image d'illustration) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une opération conjointe de l'armée malienne et de la force française antidjihadiste Barkhane, dans le nord-est du Mali, a permis la «neutralisation» d'une vingtaine de djihadistes, ont annoncé samedi soir les forces armées maliennes. Les affrontements ont eu lieu à Akabar.

Un groupe de djihadistes, qui se fait appeler «Etat islamique dans le grand Sahara» (EIGS) est actif essentiellement dans la région de Ménaka, où a lieu l'opération, et de l'autre côté de la frontière avec le Niger. Il a notamment revendiqué l'attaque de Tongo Tongo, en octobre 2017 au Niger. Cette embuscade avait coûté la vie à quatre soldats américains et quatre militaires nigériens.

Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes islamistes, en grande partie dispersés par une intervention militaire lancée en janvier 2013 à l'initiative de la France. Cette intervention se poursuit avec l'opération Barkhane, qui mobilise quelque 4500 militaires dans le Sahel.

Mais des zones entières du Mali échappent au contrôle des forces maliennes, françaises et de l'ONU, malgré la signature en 2015 d'un accord de paix censé isoler définitivement les djihadistes. Depuis 2015, les violences se sont propagées du nord vers le centre, voire parfois le sud. Elles se mêlent très souvent à des conflits intercommunautaires, un phénomène que connaissent également le Burkina Faso et le Niger voisins. (ats/nxp)

Créé: 16.06.2019, 02h27

Articles en relation

Mali: des casques bleus attaqués, un mort

Afrique Un casque bleu nigérian est mort lors d'attaques à Tombouctou et à Tessalit, selon le secrétaire général de l'ONU. Plus...

Mali: 15 djihadistes présumés «neutralisés»

Afrique L'armée malienne a affirmé que 15 terroristes présumés avaient été neutralisés à la frontière avec le Burkina Faso. Plus...

Une centaine de villageois massacrés

Mali Au moins 95 habitants du village dogon de Sobane-Kou, dans le centre du Mali, ont été tués dans la nuit de dimanche à lundi par des hommes armés. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.