Malte enterre sa journaliste assassinée

DeuilLes drapeaux sont en berne partout dans l'île pour la blogueuse anti-corruption tuée dans l'explosion de sa voiture.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Malte enterre ce vendredi la journaliste et blogueuse anticorruption Daphne Caruana Galizia, dont l'assassinat à la voiture piégée le 16 octobre a provoqué une onde de choc, bien au-delà des frontières de la petite île méditerranéenne.

Le drapeau européen sera mis en berne vendredi à Bruxelles, au siège de la Commission européenne, à la demande de son président Jean-Claude Juncker, a indiqué vendredi l'exécutif européen.

«Aujourd'hui, le monde est en deuil de Daphne Caruana Galizia», écrit la Commission, dans un communiqué publié avant même le début dans l'après-midi de ces funérailles privées.

La famille de la journaliste a expressément souhaité que ses funérailles conservent un caractère privé, y compris lors de la cérémonie prévue dans une église de Mosta, petite localité où résidait Daphne Caruana Galizia, 53 ans, et où a eu lieu l'attentat qui lui a coûté la vie.

Le gouvernement maltais a toutefois décidé de faire de vendredi une journée nationale de deuil, en mémoire de la journaliste, et pour affirmer qu'«aucune attaque à l'encontre de la liberté d'expression n'est admise dans la démocratie maltaise».

Comme à Bruxelles, les drapeaux seront en berne partout dans l'île, plus petit Etat de l'Union européenne avec 430'000 habitants.

Peu de personnalités sont attendues à ces funérailles, à l'exception du président du Parlement européen Antonio Tajani. Ce dernier a réclamé la semaine dernière une «enquête internationale» pour faire la lumière sur cet attentat, pratiquement inédit dans l'histoire de l'Union européenne.

En première ligne

Daphne Caruana Galizia «était une sentinelle, un soldat en première ligne dans la défense de nos valeurs», a affirmé M. Tajani. Son meurtre «ne doit pas rester impuni (...) Avec quelle crédibilité pouvons-nous défendre les journalistes du monde, si nous ne sommes pas capables de leur offrir protection et justice chez nous?»

La Commission européenne a réclamé de son côté une enquête «indépendante et approfondie» et l'arrestation des coupables.

La presse internationale s'est également mobilisée. Plusieurs patrons de presse, dirigeant quelques uns des plus grands journaux ou rédactions dans le monde, ont signé jeudi une lettre commune adressée au premier vice-président de la Commission européenne Franz Timmermans, dans laquelle ils lui demandent d'utiliser ses pouvoirs pour que justice soit faite et la liberté de la presse préservée à Malte.

Récompense d'1 million

Aucun suspect n'a toutefois été identifié jusqu'à présent par les enquêteurs maltais, aidés par des experts étrangers, notamment du FBI américain et d'Europol.

Le gouvernement a débloqué un million d'euros de récompense pour toute information permettant de mener aux auteurs et aux commanditaires du meurtre.

Mais à Malte, beaucoup ne font pas confiance aux responsables judiciaires et policiers, dont plusieurs avaient été visés par les attaques au vitriol de la blogueuse.

Souvent qualifiée de «Wikileaks à elle toute seule», Daphne Caruana Galizia, 53 ans, avait révélé certains des pans les plus sombres de la politique maltaise, s'en prenant avec virulence au Premier ministre travailliste, Joseph Muscat, et plus récemment aussi au chef de l'opposition.

Après sa mort, ses fils ont réclamé la démission de M. Muscat, l'accusant de s'être entouré d'escrocs et d'avoir créé une culture d'impunité ayant transformé Malte en «île mafia». (afp/nxp)

Créé: 03.11.2017, 13h07

Articles en relation

Bruxelles veut voir les «barbares» payer

Journaliste tuée Une blogueuse, qui a dénoncé la corruption du gouvernement maltais, avait été tuée dans l'explosion de sa voiture. Plus...

Journaliste assassinée: Europol va enquêter

Malte Europol va participer à l'enquête sur le meurtre de la journaliste et blogueuse anticorruption maltaise. Plus...

Journaliste tuée: manif et désir d'unité

Malte Fortement marqués par l'attentat ciblé à la voiture piégée lundi, les Maltais sont attendus en masse à partir de 16 heures, dans la capitale. Plus...

Journaliste tuée: un million de récompense

Malte L'enquête sur la mort de Daphne Caruana Galizia se poursuivait samedi à Malte, les policiers analysant de nouveaux indices. Plus...

Le fils de la blogueuse tuée accuse les autorités

Assassinat à Malte Le fils de la journaliste maltaise anticorruption tuée lundi a accusé le gouvernement de complicité dans ce meurtre qui a provoqué la vive réaction de l'Union européenne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Le géant de l'or noir basé à Genève se fournit auprès d'une entreprise dont les droits de forage ont été obtenus par un homme, aujourd'hui sous enquête pour corruption.
(Image: Bénédicte) Plus...