Marine Le Pen dénonce une «ignominie immigrationniste»

Pacte sur les migrationsLa droite et l'extrême droite ont laissé éclater leur colère, lundi, après l'approbation par la France du Pacte sur les migrations.

Marine Le Pen a partagé son indignation sur Twitter.

Marine Le Pen a partagé son indignation sur Twitter. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le parti d'extrême droite français, le Rassemblement national, et celui de la droite, Les Républicains, ont dénoncé lundi l'approbation du Pacte mondial sur les migrations des Nations unies par la France et quelque 150 pays réunis à Marrakech (Maroc). Non contraignant, ce pacte recense des principes et des droits déjà existants (défense des droits de l'homme, des enfants) et formule 23 objectifs pour aider les pays à faire face aux migrations, en facilitant l'information, l'intégration des migrants, l'échange d'expertises.

La France était représentée à Marrakech par son secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères, Jean-Baptiste Lemoyne. «À nouveau, les Français sont tenus à l'écart d'une décision qui va changer à jamais le visage de notre pays. Pour notre gouvernement, le peuple est quantité négligeable», a tweeté Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement National (ex-Front national). «La mobilisation contre cette ignominie immigrationniste qu'est le Pacte de Marrakech doit se poursuivre: ce que des oligarques méprisants ont fait, le peuple français peut le défaire!», a-t-elle ajouté.

Le Pacte sur les migrations a fait l'objet cette semaine de nombreuses fausses informations sur les réseaux sociaux français, notamment sur des groupes Facebook de «gilets jaunes» qui manifestent contre la politique sociale et fiscale d'Emmanuel Macron depuis plus de trois semaines. Des membres du parti de droite, Les Républicains (LR), ont également réagi lundi après l'approbation du pacte.

«Ce pacte a été présenté comme juridiquement non contraignant. Il demeure néanmoins un texte qui promeut un appel d'air migratoire et le multiculturalisme», a dénoncé de son côté la porte-parole du parti de droite Lydia Guirous. «Il est intolérable que la France s'engage en catimini sur ce sujet au moment où les Français, notamment à travers la mobilisation des gilets jaunes, réclament d'être entendus et que leur voix porte d'avantage», a-t-elle ajouté.

Le député LR des Alpes-Maritimes (sud-est) Eric Ciotti avait dénoncé lundi sur la chaîne de télévision France 2, avant même l'approbation à Marrakech, un «véritable scandale démocratique», réclamant «un vrai débat devant le pays et l'Assemblée nationale» sur ce texte qui va selon lui «à terme enlever des prérogatives de souveraineté».

M. Ciotti avait adressé le 7 décembre une lettre au président de la République lui demandant de ne pas signer le pacte. Elle était cosignée par 55 autres députés du parti de droite. Le Pacte sur les migrations doit encore faire l'objet d'un ultime vote de ratification, le 19 décembre à l'Assemblée générale des Nations unies à New York. (afp/nxp)

Créé: 10.12.2018, 14h03

Articles en relation

Le pacte sur les migrations approuvé à Marrakech

Maroc L'accord de Marrakech sur les migrations doit désormais faire l'objet d'un ultime vote de ratification le 19 décembre à l'Assemblée générale des Nations unies. Plus...

Migrations: l'absence de la Suisse au Maroc critiquée

ONU La représentante spéciale du secrétaire général de l'ONU pour la migration, Louise Arbour, regrette que la Suisse ne vienne pas à la réunion à Marrakech. Plus...

Le Pacte des migrations se fera sans la Suisse

Maroc Alors que la Suisse a facilité les négociations du Pacte des migrations, elle ne sera pas présente à Marrakech, lundi et mardi. Plus...

Pacte des migrations: seule l'UDC y est hostile

Suisse Le Conseil national n'a pas réussi à prendre de décisions sur le Pacte des migrations ce jeudi. Le débat reprendra mardi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...