Médias unis contre l'infox pendant la présidentielle

ArgentineQuatre-vingt cinq médias s'unissent pour lancer «Reverso». Objectif: lutter contre la désinformation lors de la présidentielle argentine.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'AFP et le fact-checker Chequeado se sont associés avec 85 médias et organisations à l'occasion de la présidentielle en Argentine pour lancer «Reverso». Cette alliance, la plus vaste créée à ce jour, vise à lutter contre la désinformation lors d'un processus électoral.

«Reverso» suit le modèle de «CrossCheck», opération menée en France contre l'infox (fake news) durant la présidentielle de 2017, et d'autres consortiums qui ont vu le jour par la suite au Nigeria, au Brésil, au Mexique et en Espagne, en collaboration avec l'AFP.

L'afflux d'informations fausses et malveillantes, véhiculées par les réseaux sociaux au cours de la campagne présidentielle aux Etats-Unis et celle du Brexit au Royaume-Uni, en 2016, avaient conduit à l'émergence de ces alliances de vérification d'informations. «Reverso», opérationnel de juin à décembre, prévoit de former des journalistes dans diverses provinces d'Argentine pour débusquer les «fake news».

«L'AFP est ravie de jouer un rôle dans ce projet important et innovant, destiné à protéger les élections en Argentine de la désinformation et de la manipulation», a déclaré le directeur de l'information de l'AFP, Phil Chetwynd.

Alliance «diversifiée»

Le 1er tour de l'élection présidentielle en Argentine est prévu le 27 octobre, le second le 24 novembre. Arrivé au pouvoir en 2015, le président de centre droit Mauricio Macri est en lice pour un second mandat, mais le scrutin est indécis. Il affrontera notamment Alberto Fernandez, ancien chef du gouvernement de l'ex-présidente Cristina Kirchner, candidate à la vice-présidence sur le même ticket.

Parmi les 85 participants figurent les principaux médias argentins, ainsi que BBC Mundo, et des experts du fact-checking comme l'ONG britannique First Draft. «Nous sommes enthousiastes et agréablement surpris par l'adhésion enregistrée par 'Reverso', et d'avoir réussi une alliance aussi diversifiée», a souligné la directrice exécutive du fact-checker argentin Chequeado, Laura Zommer.

Les articles seront publiés sur le site www.reversoar.com du 11 juin au 11 décembre. L'Agence France-Presse s'est lancée en 2017 dans le fact-checking et s'est imposée comme le principal acteur international dans le domaine, présent sur les cinq continents, en huit langues, sur son blog AFP-Factuel. (ats/nxp)

Créé: 24.05.2019, 04h15

Articles en relation

L'ex-présidente Kirchner jugée pour corruption

Argentine Le procès de l'ancienne dirigeante argentine, accusée de malversations dans l'attribution de marchés publics, s'est ouvert mardi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.