Menaces au Samu après la mort de Naomi

FranceDes agents des services français des secours ont porté plainte après avoir subi des menaces suite au décès de Naomi Musenga.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Des agents du Samu [services de secours français, ndlr] ont porté plainte», a indiqué la direction des Hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS, dans l'est), qui ne souhaite pas donner plus de détails sur le nombre de plaintes et les motifs. «Un agent, qui s'est fait agresser verbalement, a déposé plainte», a confirmé une source syndicale.

Sur la radio France Bleu Alsace, Sylvain Poirel, délégué du syndicat CGT, a indiqué que, vendredi, «quatre agents ont été menacés directement sur les réseaux sociaux et une sur les quatre n'a pas pu rentrer chez elle par crainte de représailles d'individus présents sur le lieu de son domicile».

Depuis que l'enregistrement de l'appel de Naomi Musenga au Samu, dans lequel une opératrice se moque d'elle quelques heures avant sa mort le 29 décembre, a été rendu public mardi, la plateforme téléphonique du Samu local a reçu de nombreux appels menaçants.

Après plusieurs jours et des appels au calme de la famille de Naomi Musenga, «le nombre d'appels agressifs est en régression», a indiqué samedi l'hôpital. Néanmoins des mesures de sécurité particulières sont maintenues.

Un homme «fortement alcoolisé» a été interpellé jeudi pour 19 appels menaçants au Samu.

Marche blanche

Une marche blanche sera organisée en mémoire de Naomi Musenga mercredi à 17H30 (15h30 GMT) à Strasbourg. Un rassemblement à Paris est aussi prévu à la même heure. «On appelle vraiment à la non-violence», a déclaré sur la chaîne d'information continue BFMTV Gloire Musenga, un des frères de Naomi.

«On ne peut pas leur en vouloir (aux opératrices du Samu et des pompiers, ndlr). Si elles ne l'ont pas aidée, c'est dû à des problèmes qui ont eu lieu dans leur structure. (...) Elles n'avaient rien contre (Naomi) personnellement», a également dit Martial Musenga, un autre frère, évoquant Naomi comme une personne «pleine de vie», «joyeuse».

La famille de Naomi Musenga a déposé vendredi une plainte pour «non-assistance à personne en danger» et «mise en danger de la vie d'autrui» contre les HUS et contre X. Les HUS ont ouvert une enquête administrative, l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) a été saisie et le parquet de Strasbourg a ouvert mercredi une enquête préliminaire. (afp/nxp)

Créé: 12.05.2018, 14h40

Articles en relation

La famille de Naomi porte plainte

France Les parents d'une jeune femme décédée après avoir été moquée par le Samu ont décidé de porter l'affaire devant la justice. Plus...

La famille de Naomi réclame justice

France Les parents d'une femme morte après avoir été raillée par les secours ne veulent pas en rester là. Plus...

Tollé après la mort d'une femme pas secourue

France Une jeune femme est décédée, faute de soins par le Samu qu'elle avait appelé. L'affaire, révélée ces jours, suscite une vive réaction en France ce mercredi. Plus...

Moquée par le SAMU, elle décède peu après

France Se sentant mal, une jeune femme a contacté les secours. Elle a été raillée, au lieu d'être soignée. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Un chien accompagne une pasteure dans les EMS, paru le 23 mai 2018
Plus...